Archives par mot-clé : Turquie

Lea RASO DELLA VOLTA, Les paradoxes du nationalisme turc. La construction de l’identité de 1869 au néo-ottomanisme de Recep Erdogan, Paris, L’Harmattan, 2021, (494 p., 42 €)

Couverture Les paradoxes du nationalisme turc

Cent ans après la proclamation de la République turque et la naissance du nationalisme d’État, la Turquie peine à définir son identité. La disparition prématurée de Mustafa Kemal a mis un coup d’arrêt à la lente gestation de la nouvelle société. Après l’arrivée du multipartisme au pouvoir dans les années 1950, la Turquie a fait le choix ensuite de la synthèse turco-islamique censée faire consensus. Ces années 1960-70, dites « de plomb », ont été dominées par deux forces nationalistes : l’État-profond, garant de l’héritage de Mustafa Kemal et l’ultranationalisme des Loups gris. Dans les années 1990, on assiste à l’émergence du concept de Türkyeli (de Turquie) qui tend à faire du citoyen non plus un Turc mais un habitant de Turquie. Apparaît également la tendance néo-ottomaniste qui vise à permettre à la Turquie de renouer avec son passé ottoman.

Plus d’informations ici.

 

Nicolas Monceau, Turquie : un dilemme européen ?, Avignon, L’Aube, 2021 (152 p., 17,90€)

 

L’adhésion de la Turquie à l’Union européenne interroge et divise l’Europe depuis des décennies. Pourquoi cette singularité de la candidature turque par rapport aux autres élargissements ? Aujourd’hui, les Européens sont plus que jamais confrontés à un dilemme entre la nécessité de coopérer avec la Turquie pour gérer la crise migratoire et lutter contre le terrorisme international, et celle de s’ériger contre ses dérives autoritaires et son interventionnisme régional.

Pour comprendre cette ambivalence entre coopé­ration et dénonciation, il faut appréhender l’évo­lution des relations turco-­européennes à l’aune des difficultés du processus d’adhésion et des tensions existantes. Un éclairage indispensable, qui rappelle l’importance pour l’Union de clarifier ses positions face à la Turquie.

Anne Andlauer, La Turquie d’Erdogan, Monaco, Éditions du Rocher, 2022 (260 p., 19,90€)

image la-turquie-d-erdogan-9782268106793

Rarement un pays a autant focalisé les attentions et déchaîné les passions. La Turquie, pourtant, reste méconnue, souvent résumée à sa religion majoritaire (l’islam), à des interprétations historiques (l’héritage de l’Empire ottoman) et à un homme, son dirigeant depuis 2003 : Recep Tayyip Erdogan.

La Turquie est un paradoxe. Un pays pétri de contradictions, loin des oppositions binaires. Une société parcourue de lignes de fracture, loin du bloc monolithique qu’on imagine parfois. Une réforme adoptée en 2017 semble, sur le papier, rendre tout-puissant le chef de l’État. Mais à l’approche d’un nouveau scrutin et du centenaire de la République, Recep Tayyip Erdogan paraît plus fragile et son opposition mieux mobilisée que jamais. Les libertés se réduisent à vue d’oeil, mais la société civile reste vivace et les citoyens, quelles que soient leurs convictions politiques, demeurent attachés au vote. Une majorité d’entre eux continue par ailleurs de soutenir le projet d’adhésion à l’Union européenne. La « Turquie d’Erdogan », qui souffre en Occident d’une si mauvaise image, ne se réduit donc pas à ce qui dit, fait ou veut son président.

La journaliste Anne Andlauer, qui vit en Turquie depuis 2010, réalise une enquête fouillée, loin des clichés et des excès, sur les évolutions récentes d’un pays qui fascine ou qui inquiète, mais qui surprend continuellement.

Anne Andlauer est correspondante pour de nombreux médias tels que Radio France, RFI, RTS, RTBF, Le Figaro, Le Temps, Le Soir.

Samim AKGÖNÜL, LA MODERNITÉ TURQUE ADAPTATIONS ET CONSTRUCTIONS DANS LE PROCESSUS DE MODERNISATION OTTOMAN ET TURC Études en hommage à Paul DUMONT, Istambul, Isis Press, 2021 (265 p., 25$)

LA MODERNITE TURQUE ADAPTATIONS ET CONSTRUCTIONS DANS LE PROCESSUS DE MODERNISATION OTTOMAN ET TURC Etudes en hommage à Paul DUMONT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire :

Anne Bandry : Présentation
François Georgeon : Avant-propos
Samim Akgönül :  Introduction

1ère Partie : aux sources de la modernité ottomane
Ragıp Ege : À propos de l’universalité de la modernité.
Paul Dumont : Entre modernité et tradition : les chemins sinueux du changement dans l’Empire ottoman finissant
Erdal Kaynar : La question du légalisme dans l’histoire ottomane et turque
Zafer Toprak : Le Droit des femmes et la modernité en Turquie

2e partie : la nation turque : ethnique, linguistique ou religieuse ?
Samim Akgönül : Laïcité ou laiklik, fondements contradictoires de la construction nationale turque
Johann Strauss : Langue et modernité : le projet oublié de Ziya Gökalp
Stéphane de Tapia : Turcs et autres Türks Frères ou cousins plus ou moins lointains ? Ou quand le nationalisme brouille les cartes dans la grande famille Altay
Barış Özdemir : Le Tengrisme dans la Turquie contemporaine : comment l’ancien peut représenter le moderne ?

3e Partie : À propos des vecteurs de la modernité turque : Science(s), langue(s) et art(s)
Daniel Rottenberg : La modernisation de la médecine en Turquie
Elvin Abbasbeyli : Les activités de traduction comme vecteurs de modernization
Besim Dellaloğlu : La vision de la modernité dans Histoire de la littérature turque du XIXe siècle de Tanpınar
Elif Dastarlı : Avec ou sans l’Occident ? La peinture turque moderne au seuil de l’individualité 

Samim Akgönül : Conclusion

L’Empire ottoman et la Turquie face à l’Occident (V)

Lieu : Collège de France (amphithéâtre Marguerite de Navarre)

Pour plus d’informations :

https://www.college-de-france.fr/site/edhem-eldem/course-2021-2022.htm

Samim Akgönül, Dictionnaire insolite de la Turquie, Cosmopole, Paris 2021 (160 P., 11€)

Plus qu’un pays de contrastes, la Turquie est un pays de contradictions. Ceci dit, elle offre une telle diversité de paysages, de populations, de saveurs, de mélodies qu’il est impossible de la définir et la décrire de manière monolithique. Au détour de cérémonies, de projets fous et de savoureuses expressions, Samim Akgönül donne à découvrir des poètes et des musiciens, de fortes personnalités contemporaines, la figure du bakkal, Hodja, Sinan, Adıvar et Loti. Allons voir les mots tavla, arabesk, commérage, börek, çiğ köfte ou encore kolonya… et, comme on dit en turc, haydi bakalım !

Au-delà des guides touristiques, les dictionnaires insolites vous font voyager par les mots et aident à briser les idées reçues.