Archives par mot-clé : Turquie

Jean-François PÉROUSE, Istanbul planète La ville-monde du XXIe siècle, La Découverte, 2017 (250p., 18€)

Istanbul est un continent urbain inconnu, trop souvent réduit à quelques prétendus hauts lieux – de plus en plus perdus dans l’immensité métropolitaine environnante – extraits d’un imaginaire réducteur, aux figures par trop rebattues. Il y a pourtant urgence à sortir des lieux communs pour prendre la mesure de l’organisme urbain monstrueux devenu ces deux dernières décennies la principale métropole du bassin méditerranéen, au pouvoir attractif croissant.
Mégapole choyée par un pouvoir qui l’a promue en vitrine de sa puissance et de son identité refabriquée, mégapole qui fascine un « arrière-pays » de plus en plus vaste et diversifié, Istanbul a radicalement changé de dimensions et de fonctions. Outre l’étalement vertigineux qui la caractérise, aux conséquences catastrophiques pour son environnement, elle est le théâtre de profondes transformations physiques, économiques et culturelles.
Laboratoire de la « Nouvelle Turquie », Istanbul est à la fois le lieu de la reconstruction de la référence ottomane – source de fierté –, le lieu où les paillettes du tourisme mondial côtoient la tension autoritaire installée par le régime, et le terrain d’expérimentation de nouvelles façons de vivre, entre économie de la consommation et tentations de repli autour d’identités collectives réinventées.

Nathalie Clayer, Gianfranco Bria (dir.), « Power, Authority and Body. Islam’s transformations in South-East Europe between XX and XXI centuries » in OCCHIALÌ, N°5, 2019

*Présentation du numéro*

SEZIONE – VIAGGIO NELL’ISLAM ITALIANO / ON ITALIAN ISLAM

Ettore Marino – Albanità e Albania: travagli identitari nei Balcani e in Italia

SEZIONE – STUDI E RICERCHE / ANALYSES AND RESEARCHES

Nathalie Clayer – Espaces et corps d’une modernisation alternative: L’« anormalité » de Hafëz Abdullah Zëmblaku

Adem Ferizaj – Othering Albanian Muslim Masculinities: A Case Study of Albanian Football Players

Cecilie Endresen – Body, Mind and Spirit: A Therapeutic Turn in Muslim-majority Kosovo

Gianfranco Bria – The Burhan Between Embodiment, Disciplines and Techniques of Self

SEZIONE – CONTRIBUTI / ARTICLES

Arolda Elbasani e Murat Somer – Muslim Secularism in Europe: The Making, Unmaking and Remaking of Laïcité in Albania and Turkey

Valentina Fedele e Sabrina Garofalo – Il Mediterraneo e le sue frontiere: la rotta balcanica

SEZIONE – RECENSIONI /BOOK REVIEWS

Giacomo Maria Arrigo – Dario Tomasello, “Luci sull’Islam. 66 voci per un lessico” ( Jouvence, 2018)

Valentina Zecca – Alberto Ventura, “Lo Yoga dell’Islam” (Edizioni Mediterranee, 2019)

Atelier travaux en cours du CERCEC et du CETOBaC

Gabriel Doyle, doctorant contractuel à l’EHESS (CETOBaC), Mariia Golik, doctorante à l’EHESS (CERCEC), Antonis Nasis, doctorant à l’EHESS (CETOBaC), Meriç Tanık, doctorante à l’EHESS (CETOBaC), Anna Tikhomirova, doctorante à l’EHESS (CERCEC), Lina Tsrimova, doctorante à l’EHESS (CERCEC)

Les 2e mardi du mois de 15 h à 17 h à l’EHESS Campus Condorcet, salle 3.06, centre de colloques, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers, du 12 novembre 2019 au 9 juin 2020

Le but de l’atelier consiste à créer un atelier de travail pour discuter du fond comme de la forme de travaux en cours entre doctorants et jeunes docteurs. L’atelier accueille une ou deux présentations de travaux par séance. Deux formes d’intervention sont possibles. La plus courante consiste à envoyer un texte à l’avance (projet de thèse, chapitre ou article en cours d’écriture, etc.) qui sera lu par les participants et fera l’objet d’une discussion pendant une heure. Il est également possible, plutôt que d’envoyer un texte, de faire une présentation orale d’environ 30 minutes, suivie de 30 minutes de discussion.

Cet atelier se veut un espace de recherche et d’échange bienveillant et critique pour les doctorants, les jeunes docteurs et les autres chercheurs du CERCEC et du CETOBaC. Pluridisciplinaire, il est ouvert aux anthropologues, sociologues, historiens et aux autres chercheurs en sciences sociales. Bien que consacré principalement aux recherches portant sur l’Europe centrale et orientale, les Balkans, la Turquie, la Russie, l’Asie centrale et le Caucase, ainsi que l’Empire ottoman et l’URSS, l’atelier est ouvert à tous les doctorants et les autres chercheurs venus d’autres centres de recherche qui souhaitent y participer.

Pour plus d’informations : https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/2644/

Ariane BONZON, Turquie, l’heure de vérité, Paris, Éditions Empreinte, 2019 (320P., 20€)

Le projet islamo-nationaliste et autocratique du Président Erdoğan est devenu incompatible avec l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Certains, dont le président français, appellent à sortir de l’hypocrisie. L’heure de vérité aurait-elle donc sonné?

Bras de fer avec l’armée, irrédentisme kurde, fantôme arménien, lutte pour le contrôle de l’État, guerre en Syrie, complaisances avec Daech : les histoires singulières qu’Ariane Bonzon nous rapporte depuis deux décennies dessinent les contours du basculement turc.

Il y a bien sûr le rôle crucial joué par le très populiste numéro 1 turc. Mais au fil des pages, apparaissent d’autres personnalités encore peu connues, devenues célèbres : Hrant Dink, journaliste arménien, assassiné ; Selahattin Demirtaş, l’opposant kurde ; le très laïque général Kemal Yavuz ; Fethullah Gülen, l’ex-allié islamique ; Ahmet Altan, l’écrivain-journaliste…

L’auteure souligne également l’impact que la dérive autoritaire de Recep Tayyip Erdoğan pourrait avoir dans notre pays par ses relais au sein de l’islam de France, ainsi que par l’écho que rencontre sa parole dans nos cités, auprès de certains Franco-maghrébins.

Journaliste, Ariane Bonzon travaille sur la Turquie où elle a été correspondante pour Arte et Slate, après avoir été en poste à Johannesbourg puis à Jérusalem.

Magali Boumaza (dir.), Faire Mémoire. Regard croisé sur les mobilisations mémorielles (France, Allemagne, Ukraine, Turquie, Égypte), L’Harmattan, 2019 (254p., 26€)

Dans une perspective pluridisciplinaire, cet ouvrage réunit des historiens, des sociologues et des politistes qui proposent une lecture croisée de mobilisations mémorielles insistant sur la mémorialisation de lieux, revenant sur la fabrique de mémoires collectives partisane, associative et syndicale .
Les auteurs croisent les outils de la sociologie de la mémoire et de celle des mobilisations et s’intéresse à la transmission au sein des organisations militantes.

Magali Boumaza est docteure de l’IEP de Strasbourg (2002) et enseignante-chercheuse en science politique à l’Université Galatasaray d’Istanbul depuis 2007.

Ont contribué à cet ouvrage : Magali BOUMAZA, Corinne CHEVALLIER, Etienne COPEAUX, Paul CORMIER, Isil ERDINC, Alexandra GOUJON, Mayada MADBOULY, Eylem ÖZKAYA, Régis SCHLAGDENHAUFFEN.

Cours de Professeur Edhem Eldem au Collège de France

Les cours du professeur Edhem ELDEM au Collège de France, sur le thème “L’Empire ottoman et la Turquie face à l’Occident“, ont repris le vendredi 11 janvier, de 14h à 15h30.

Pour en savoir plus sur le calendrier des cours, voir :https://www.college-de-france.fr/site/edhem-eldem/course-2018-2019.htm

Les textes et / ou vidéos des cours de 2017-2018 sont également accessibles à partir du lien suivant :
https://www.college-de-france.fr/site/edhem-eldem/course-2017-2018.htm