Tolga Bilener, LA TURQUIE ET LA CHINE : une nouvelle convergence en Eurasie ?, Paris, L’harmattan, 2019 (334 P., 34€)

La relation turco-chinoise démontrerait-elle qu’une « eurasianisation » de la politique étrangère turque serait en cours ? A l’heure où l’axe pro-occidental traditionnel de la politique étrangère turque est ébranlé, la volonté chinoise de mettre en oeuvre le projet des Nouvelles routes de la soie incite ces deux pays à se rapprocher davantage. Même si les points de convergence ne manquent pas, ce rapprochement est limité par des facteurs tels la question Ouïghour et l’appartenance de la Turquie au système d’alliance occidentale. Cet ouvrage se penche sur les coopérations concrètes mais aussi sur les points de divergence entre ces deux acteurs de l’Eurasie.

Tolga Bilener, docteur en sciences politiques, est enseignant-chercheur à l’Université de Galatasaray (Istanbul).

Kaïs Jewad Alazawi, DU CALIFAT AUX COUPS D’ÉTAT L’empire Ottoman de 1908 à 1913, Le Scribe Harmattan, 2018 (320 P., 27€)

Ce livre peut se lire comme une historiographie des derniers bouillonnements militaires internes de l’empire ottoman échappant à ses propres régulations et populations ; une contribution à une sociologie militaire comparée ; une réflexion critique sur le devenir arabe.

Une historiographie des derniers bouillonnements militaires internes de l’Empire ottoman échappant à ses propres régulations et populations ; une contribution à une sociologie militaire comparée ; une réflexion critique sur le devenir arabe. Avec le modèle offert par les Officiers Jeunes-Turcs aux nationalistes arabes aussi bien entre les deux guerres qu’à la suite de la décolonisation (l’armée paraissant à la fois gardienne de l’indépendance nationale et garante, par sa technique et sa hiérarchie, d’un développement économique et culturel rapide), apparaît une neuve modulation de l’introduction du militaire dans le politique… Expression d’une patrie rénovée, à la Nasser, libération, compétence technique, dignité – avant de se dégrader -, le modèle a joué en de nombreux pays arabes et plus généralement du Tiers-Monde

Kaïs Jewad ALAZAWI est Docteur en Histoire et Sociologie Arabe Contemporaine de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV).

 

Zdenko Zlatar, (BR)OTHER CONVERTS IN THE OTTOMAN BALKANS HISTORY * MYTH * FICTION, The ISIS PRess Istambul, 2019 (522 p., 60$)

Illustrations Preface Introduction

PART ONE: HISTORY, Chapter One The Ottoman Conquest of the Balkans Chapter Two Clad in Red: The DevşirmeRuling Class Chapter Three The Question of Conversion: The Case of Bosnia

PART TWO: MYTH, Chapter Four From the Battle to the Black Mountain: The Myth of Kosovo Chapter Five (Br)other: Death of Smail-agha Čengić Chapter Six (Br)other: Njegoš’s The Mountain Wreath

PART THREE: FICTION, Chapter Seven The Bridge between the East and the West: Andrić and Kadare Chapter Eight Laying the Foundations for The Bridge on the Drina Chapter Nine Bosnian Muslims in Andrić’s Novels

PART FOUR: ÖMER PAŞA, Chapter Ten A Convert in the Empire of the Pashas: Ömer Pasha Latas7 Chapter Eleven Bosnia’s Second Fall: Ömer Pasha’s Military Rule (1850-1852) Chapter Twelve Ivo Andrić and His Omerpaša Latas

Conclusion Bibliography Index

Odile Moreau, L’Empire ottoman au XIXe siècle, Armand Colin, 2020 (336 p., 24.90 €)

Le long XIXe siècle ottoman fut sans doute le siècle le plus long et le plus tumultueux de cet Empire. Débutant en 1774 avec l’ouverture de la question d’Orient, il se termina en 1923, lors de la proclamation de la république de Turquie.
Le xixe siècle ottoman fut aussi un siècle neuf, porteur de la problématique inédite des réformes, marquant le passage d’un ordre ancien à un ordre nouveau, par strates successives, et il bouleversa toutes les institutions, changeant durablement les relations entre État et société. De plus, les réformes se déclinèrent selon des temporalités et des modalités différenciées au centre de l’Empire ottoman, à Istanbul, et dans les provinces de son immense territoire, comme au  Caire et à Tunis.
L’évolution de l’Empire ottoman est envisagée dans sa confrontation aux nationalismes, aux tensions ethniques ou communautaires ainsi qu’au sein des relations internationales, entrant en résonance avec les enjeux contemporains.

Continuer la lecture de Odile Moreau, L’Empire ottoman au XIXe siècle, Armand Colin, 2020 (336 p., 24.90 €)

EFA- Contrats doctoraux fléchés 2020-2023

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération internationale, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) flèche chaque année cinq contrats doctoraux en partenariat entre une École Doctorale et l’une des cinq Écoles françaises à l’étranger (EFE) : École française d’Athènes, École française de Rome, Institut français d’Archéologie orientale, École française d’Extrême-Orient, Casa de Velazquez (École des hautes études hispaniques).

Cette allocation fléchée vient s’ajouter au contingent dont dispose chaque École Doctorale : elle constitue donc à la fois un renforcement de l’aide aux jeunes chercheurs, un soutien à la recherche française à l’étranger et un renforcement des partenariats entre les universités françaises et les EFE. Par ailleurs, l’obtention de l’allocation n’implique pas nécessairement une résidence dans le pays hôte de l’EFE (de ce fait, elle reste compatible avec, par exemple, des heures d’enseignement effectuées par le doctorant dans son université).

Les dossiers de candidatures doivent parvenir directement à chacune des EFE concernée, sous forme d’un document PDF unique comprenant:

– un projet de thèse de cinq pages au maximum;
– le CV du candidat pressenti pour entreprendre cette recherche;
– une lettre de présentation du ou des directeur(s) de thèse pressenti(s) ;
– l’avis du directeur de l’ED.

Vous trouverez ici le détail de l’appel à candidatures. Les dossiers devront être envoyés à l’adresse candidatures@efa.gr, avant le 30 avril 2020 à 15h00 (heure de Paris).

Les résultats seront transmis au cours du mois de juin, avant la réunion des conseils des Écoles doctorales pour l’attribution des contrats ministériels.

Pour en savoir plus…

Balkanologie. Revue d’études interdisciplinaires

IMPORTANT: La date limite est prolongée jusqu’au 31 mai 2020

Numéro thématique 2021/2 – Enjeux environnementaux dans les Balkans contemporains  (english below)

La question environnementale émerge dans les pays industrialisés à partir des années 1960 comme prise de conscience des limites de la planète face à la croissance économique. D’abord traitée comme enjeu sectoriel de politiques publiques nationales, elle devient, à partir des années 1970, un objet de coordination internationale gouvernementale (Stockholm en 1972, Rio en 1992) et de la société civile (multiplication des ONGs d’environnement : WWF (1961), Friend of the Earth (1970), Geenpeace (1971), etc.). Intégrée à la fin des années 1980 à la pensée du développement, sous le vocable de « développement durable » (Rapport Bruntland, 1986), elle s’est précisée et déclinée en différents régimes de résolution (climat, biodiversité, ressources, pollutions, etc.). Aujourd’hui, les enjeux environnementaux structurent de nouvelles formes de gouvernementalité, qui relient situations locales et enjeux planétaires, ouvrant de nouveaux espaces de régulation, de normalisation, mais aussi de conflictualité, de résistance, engageant de nouveaux modes d’agir, de se coordonner ou de se déterminer de manière individuelle ou collective.

Les Balkans contemporains forment une région particulière à cet égard. La spécificité de la région est liée à son histoire contemporaine : dissolution des Empires aux XIX e et XX e siècles, création relativement tardive d’États-nations, chocs violents des deux Guerres mondiales, expériences du communisme après 1945, régimes militaires et civils en Turquie ou en Grèce, trajectoires de transition vers l’économie de marché et la démocratie marquées par des guerres civiles et des conflits ethno-territoriaux. Du point de vue de la constitution de la question environnementale, nous sommes donc en présence d’une multiplicité de situations et d’un fractionnement extrême des contextes. La convergence politique et normative de l’Europe du Sud-Est vers l’acquis communautaire porté par l’Union Européenne, constitue aujourd’hui un horizon important de (re)formulation des enjeux environnementaux. Mais il n’est pas le seul.

Continuer la lecture de Balkanologie. Revue d’études interdisciplinaires

Le carnet de l'Association française d'études sur les Balkans / The Blog of the French Association of Balkan Studies

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search