Archives par mot-clé : Sociologie politique

Table ronde – Behind the Numbers : Polls in Turkey’s 2023 General Elections / Table ronde – Derrière les chiffres : les sondages des élections générales de 2023 en Turquie

 27/09/2023, 6:00PM – 8:00 PM, IISMM, en hybride :  s’inscrire avant le 25/09/2023

Aydın Erdem (« analyst » chez KONDA (Research & Consultancy)

The number of polling organizations has skyrocketed in Turkey and their role in shaping the public debate has become prominent. This is particularly true for electoral issues as it has been the case during the 2023 electoral campaign. This event will unravel the way poll institutes are developing their data collection and survey production, shedding light on the methodologies employed. Moreover, we will confront the challenges, limitations, and controversies surrounding polling in the context of Turkey’s dynamic political landscape.

This round-table will provide food for thought for addressing these questions by giving the floor to a key actor of the polling industry: Aydın Erdem, analyst for KONDA (Research & Consultancy). Guided by the organizers who are all akin to the political sociology of contemporary Turkey, this meeting will ensure a much-needed dialogue between researchers and pollsters.

Moreover, this event will introduce the topic of the colloquium “Arguing with Numbers: Quantification and its Socio-political Implications in Contemporary Turkey” that will take place on Thursday 28 and Friday 29, September at IFEA.

Organisateurs: Yohanan Benhaim, Necati Mert Gümüş, Théo Malçok.

**

Le nombre d’instituts de sondage a explosé en Turquie et leur rôle dans l’orientation du débat public est devenu prépondérant. Cela est particulièrement vrai pour les questions électorales, comme cela a été le cas lors de la campagne électorale de 2023. Cet événement dévoilera la manière dont les instituts de sondage développent leur collecte de données et leur production d’enquêtes, en mettant en lumière les méthodologies employées. De plus, nous confronterons les défis, les limites et les controverses entourant les sondages dans le contexte du paysage politique dynamique de la Turquie.

Cette table ronde fournira des pistes de réflexion pour répondre à ces questions en donnant la parole à un acteur clé de l’industrie des sondages : Aydın Erdem, analyste pour KONDA (Research & Consultancy). Guidée par les organisateurs qui s’intéressent tous à la sociologie politique de la Turquie contemporaine, cette rencontre assurera un dialogue indispensable entre les chercheurs et les sondeurs.

De plus, cet événement introduira le thème du colloque “Argumenter avec les chiffres : Quantification and its Socio-political Implications in Contemporary Turkey” qui aura lieu les jeudi 28 et vendredi 29 septembre à l’IFEA.

Organisateurs : Yohanan Benhaim, Necati Mert Gümüş, Théo Malçok.

Appel à communication : “Les lieux du politique en Europe centrale, orientale et balkanique, 1790-1990”, 20 mai 2022

Appel à communication pour une première journée d’études, le 20 mai 2022, avec d’autres journées d’études envisagées sur trois années, jusqu’en 2024.

  • Lieu de la journée d’études : Auditorium Dumézil, maison de la recherche, Inalco, 2 rue de Lille (Paris, 7e).
  • Les personnes intéressées à proposer une communication devront le faire avant le 14/02/2022. Pour plus de détails, merci de voir ici.

Les angles essentiels retenus et proposés à la discussion pour la première journée d’étude concernent les lieux institutionnels :

  • La dimension spatiale de l’expression des cultures et sociabilités des assemblées délibérantes et de leurs animateurs : la configuration des sièges des parlements et des assemblées provinciales locales, les permanences et bureaux des élus et de leurs secrétaires ou collaborateurs, les commissions d’enquête, les buvettes, brasseries, banquets…
  • Les organisations : les sièges, les implantations et permanences des partis politiques, des syndicats, des ligues ; la configuration de leurs congrès, meetings et rassemblements…
  • Les conférences nationales ou internationales, qu’elles soient strictement politiques, diplomatiques ou techniques.

L’importance du périmètre géographique considéré se double ici d’une extension maximale du champ chronologique, étendu à l’ensemble de la période contemporaine. L’objectif est de permettre une large appropriation du thème et d’offrir l’opportunité d’analyses comparatistes, entre les pays et les époques. Les sources et archives mobilisées à l’appui peuvent naturellement être de toutes natures (textuelles, visuelles, graphiques…).

Pour plus d’explications sur la journée d’étude et la soumission de propositions de communications, merci de voir ici.

Organisateurs : la Société française d’histoire politique (SFHPo), le Centre interuniversitaire d’études hongroises et finlandaises (CIEH-CIEFI), l’EA 2291 de Paris 3 Sorbonne Nouvelle « Intégration et coopération dans l’espace européen » (ICEE), le Centre de recherche Europes-Eurasie (CREE) de l’Inalco et la Société française pour les études russes et est-européennes en sciences sociales (SFERES).

Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques

Marc Aymes, directeur de recherche au CNRS (CETOBaC), Agustín Cosovschi, postdoctorant (Hors EHESS), Fabio Giomi, chargé de recherche au CNRS ( CETOBaC ), Ariane Zevaco, docteure de l’EHESS (Hors EHESS)

Les Mercredi de 10 h à 13 h au Campus Condorcet, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers), du 6 novembre 2019 au 17 juin 2020. Cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

L’objectif : se familiariser avec les différents répertoires disciplinaires (anthropologie et ethnologie, études littéraires, géographie, histoire, philosophie, linguistique, musicologie, science politique, sociologie) ainsi qu’avec les principaux outils mis en œuvre dans ce que nous convenons d’appeler les « études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques ». Le séminaire vise ainsi à s’interroger sur les articulations entre la topique des études aréales et les dispositifs optiques des sciences humaines et sociales.

La démarche : suivre des itinéraires et prendre part à des débats, qu’ils soient propres à une « aire » ou transversaux à elle ; recenser les objets, catégories, espaces et temps auxquels nos terrains d’étude sont indexés ; et ce faisant, s’efforcer aussi de combiner des savoirs situés à des opérateurs de généralisation. Car ni la fréquentation d’une collectivité linguistique ou d’un corpus documentaire, ni la délimitation d’un groupe ethnique ou d’une cité nationale ne doivent circonscrire notre champ d’expérience scientifique.

En pratique : des textes préparatoires permettent, à chaque séance, d’étudier itinéraires et débats en situation. L’accent sur les débats permet de marquer le caractère dissensuel des pratiques et des savoirs des sciences sociales à un moment donné. L’accent sur les itinéraires donne à voir que ce dissensus peut aussi se retrouver au fil d’un parcours de recherche.

Continuer la lecture de Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques