Archives par mot-clé : Serbie

Soutenance de thèse d’Andja Srdic Srebro

Titre de la thèse : “Les représentations des femmes dans le cinéma serbe : identités individuelles et imaginaires collectifs. Une étude anthropologique”

 

La soutenance publique aura lieu en présentiel le vendredi 17 septembre à 14 h à l’Université Bordeaux Montaigne, Salle de Thèses – Maison de la Recherche – Esplanades des Antilles, 33067 Pessac.


Le jury sera composé de :

Mme Catherine GÉRY, Professeure des Universités, INALCO, Paris (rapporteure)
M. Slobodan NAUMOVIĆ, Professeur des Universités, Université de Belgrade (rapporteur)
M. Dejan DIMITRIJEVIĆ, Professeur des Universités, Université Lumière Lyon 2
Mme Gwénaëlle LE GRAS, Maîtresse de conférences, Université Bordeaux Montaigne
Mme Pascale MELANI, Professeure des Universités, Université Bordeaux Montaigne  (directrice de thèse)
M. Aleksandar PRSTOJEVIĆ, Professeur des Universités, INALCO, Paris

Continuer la lecture de Soutenance de thèse d’Andja Srdic Srebro

Soutenance de thèse de Milica Popovic

« Les mémoires (post)yougoslaves comme stratégies de résistance et portée politique de la Yougonostalgie »

((Post) Yugoslav memories as resistance strategies and the political significance of Yugonostalgia)

Thèse de doctorat en science politique, spécialité sociologie politique comparée, réalisée en cotutelle, sous la direction de Jacques Rupnik (Directeur de recherche émérite, Sciences Po-CERI) et la co-direction de Mitja Velikonja (Université de Ljubljana). 

La soutenance publique se tiendra le jeudi 22 juillet à 16h en visioconférence (en anglais). 

 

Le jury de thèse est composé de :

  • Antonela Capelle-Pogacean, Chargée de recherche, Sciences Po-CERI
  • Sarah Gensburger, Chargée de Recherche HDR, CNRS-ISSP (Rapporteure)
  • Ana Hofman, Senior Research Fellow, Institute of Culture and Memory Studies, Research Centre of the Slovenian Academy of Sciences and Arts
  • Cécile Jouhanneau, Maîtresse de conférences, Université Paul-Valéry Montpellier 3 (Rapporteure)
  • Alenka Krašovec, Professor, University of Ljubljana Mitja Sardoč, Senior Research Associate, Educational Research Institute in Ljubljana
  • Mitja Sardoč, Senior Research Associate, Educational Research Institute in Ljubljana 

Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront contacter Milica Popovic (milica.popovic@sciencespo.fr) pour  obtenir le lien.

Continuer la lecture de Soutenance de thèse de Milica Popovic

Soutenance de thèse d’ANA BASTA

Nouvelles productions culturelles en Serbie et la réinvention de la mémoire

Université Lumière Lyon 2 – Sociologie et anthropologie

Ana Basta présentera ses travaux en soutenance le :

26 janvier 2021 à 09H 00 en visioconférence

Cliquez ici pour participer à la réunion

 

Section CNU : 20 – Anthropologie, ethnographie, préhistoire

Équipe de recherche : Laboratoire d’anthropologie des enjeux contemporains

Directeur : M. DIMITRIJEVIC Dejan, Professeur des Universités

Membres du jury : 

M. SOARES Martin, Maître de conférences Université Lumière Lyon
M. DIMITRIJEVIC Dejan, Professeur des Universités Université Lumière Lyon 2
M. NAUMOVIC Slobodan, Professeur des Universités Université de Belgrade
Mme LUTHARD, Catherine Chargée de cours HDR Université Paris 1
Mme GAUTHIER, Claudine Professeure des Universités Université de Bordeaux
Mme DURIEZ, Tiphaine Maîtresse de conférences Université Lumière Lyon 2
M. PETRIC Boris, Directeur de Recherche CNRS
M. GOSSIAUX Jean-François, Directeur d’Études École des Hautes en sciences sociales

Les sociétés sud-est européennes des XIXe-XXIe siècles au prisme des trajectoires individuelles

Xavier Bougarel, chargé de recherche au CNRS (CETOBaC), Nathalie Clayer, directrice d’études de l’EHESS, directrice de recherche au CNRS (CETOBaC ) et Bernard Lory, professeur à l’INaLCO

Les 1er et 3e lundis du mois de 17 h à 19 h à l’EHESS, salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris, du 4 novembre 2019 au 18 mai 2020.

Dans quelle mesure l’approche biographique et l’analyse des trajectoires individuelles nous permettent-elle de reconsidérer le passage de l’Empire aux États-nations dans le Sud-Est européen et plus largement l’évolution des sociétés sud-est européennes (Turquie comprise) aux XIXe et XXe siècles ? Ces questionnements guideront, comme l’année précédente, le séminaire et mèneront à s’interroger également sur les questions de généalogie, de générations, de trajectoires multiples et complexes, mais aussi de rapport entre expérience, socialisation et engagement. Ils nous conduiront aussi à considérer de façon critique le traitement biographique et le rapport entre études de trajectoires individuelles et analyses historiques et sociales. Dans cette perspective, nous nous interrogerons plus particulièrement dans certaines séances sur la question du travail.

Continuer la lecture de Les sociétés sud-est européennes des XIXe-XXIe siècles au prisme des trajectoires individuelles

Bosko I. Bojovic, L’Eglise orthodoxe serbe. Histoire, spiritualité, modernité, Les Editions du Cerf (384p., 34€)

Au milieu du XIIe siècle, la Serbie est une principauté insérée entre l’Adriatique et les puissants royaumes de Hongrie et de Bulgarie, mais surtout, voisine l’Empire byzantin. Évangélisés depuis la fin du IXe siècle, le pays des Serbes ne compte qu’une demi-douzaine de monastères, alors qu’à Byzance le monachisme est en plein essor depuis le Xe siècle. C’est alors que leur prince, le grand joupan Stefan Nemanja, s’investit dans la construction des églises et la fondation des monastères, avant d’abdiquer pour se faire moine, puis rejoindre son fils cadet, le moine Sava (futur premier archevêque de l’Église de Serbie) au Mont Athos, pour y fonder le monastère serbe de Chilandar. En quelques dizaines d’années à peine, la Serbie est constellée de dizaines, puis de centaines d’églises et de monastères. L’assimilation de la culture byzantine est un processus continu auquel s’ajoute vers la fin du Moyen Âge une interprétation locale des structures sociales. Les cultes des saints jouent un rôle d’individuation au sein des sociétés cristallisées autour des hiérarchies monarchiques. L’autorité séculière et sacerdotale cultive les témoignages individuels et les manifestations collectives du bienfondé eschatologique de l’ordre établi. Le fait est que la transformation de la société issue d’un modèle traditionnel, y compris les tenants et les aboutissants de valeur religieuse, se prolonge sans interruption dans les Balkans, avec néanmoins quelques périodes de stagnation et de régression. La modernité érigée comme un principe universel, censé être mis en pratique dans la société serbe, progresse lentement et avec atermoiements, s’inscrivant dans la longue durée depuis plus de deux siècles.

Continuer la lecture de Bosko I. Bojovic, L’Eglise orthodoxe serbe. Histoire, spiritualité, modernité, Les Editions du Cerf (384p., 34€)