Archives par mot-clé : mémoire

Soutenance de thèse d’ANA BASTA

Nouvelles productions culturelles en Serbie et la réinvention de la mémoire

Université Lumière Lyon 2 – Sociologie et anthropologie

Ana Basta présentera ses travaux en soutenance le :

26 janvier 2021 à 09H 00 en visioconférence

Cliquez ici pour participer à la réunion

 

Section CNU : 20 – Anthropologie, ethnographie, préhistoire

Équipe de recherche : Laboratoire d’anthropologie des enjeux contemporains

Directeur : M. DIMITRIJEVIC Dejan, Professeur des Universités

Membres du jury : 

M. SOARES Martin, Maître de conférences Université Lumière Lyon
M. DIMITRIJEVIC Dejan, Professeur des Universités Université Lumière Lyon 2
M. NAUMOVIC Slobodan, Professeur des Universités Université de Belgrade
Mme LUTHARD, Catherine Chargée de cours HDR Université Paris 1
Mme GAUTHIER, Claudine Professeure des Universités Université de Bordeaux
Mme DURIEZ, Tiphaine Maîtresse de conférences Université Lumière Lyon 2
M. PETRIC Boris, Directeur de Recherche CNRS
M. GOSSIAUX Jean-François, Directeur d’Études École des Hautes en sciences sociales

Balkanologie, Vol. 15 n° 1 & n° 2 | 2020

Convaincus que la région balkanique constitue toujours un observatoire pertinent pour comprendre les dynamiques sociales qui affectent le continent européen et la région méditerranéenne, nous pensons important de continuer à proposer des travaux de recherche originaux permettant d’éclairer les enjeux contemporains.

Balkanologie. Revue d’études pluridisciplinaires a été fondée en 1997. Editée par l’AFEBalk – Association française d’études sur les Balkans, cette revue de sciences humaines et sociales a accompagné le renouveau des études balkaniques en France à une époque où l’intérêt pour les Balkans dépassait largement le périmètre de la communauté scientifique. Après plusieurs années d’interruption, une partie de l’ancienne équipe accompagnée d’une nouvelle génération de chercheur.euse.s francophones a décidé de relancer les activités de l’AFEBalk et en particulier la publication de Balkanologie

La revue publie deux numéros par an, en accès libre sur la plateforme OpenEdition où sont aussi à disposition tous les numéros parus depuis 1997. Gilles de Rapper et Pierre Sintès ont œuvré en amont pour la renaissance de la revue. Anne Madelain et Detelina Tocheva en sont les rédactrices-en-chef depuis 2020. Par leur composition, le comité de rédaction et le comité scientifique reflètent la diversité des disciplines et celle des approches qui nourrissent la production sur les Balkans en sciences sociales. La revue publie des articles et des comptes rendus en français et en anglais.

Les propositions d’articles, de dossiers thématiques et de compte-rendus peuvent être envoyées à l’adresse balkanologie@gmail.com.

Continuer la lecture de Balkanologie, Vol. 15 n° 1 & n° 2 | 2020

Nadège ragaru, « Et les Juifs bulgares furent sauvés… », Une histoire des savoirs sur la Shoah en Bulgarie, Paris, Les Presses de Sciences Po, 2020, (382 P. 29€)

Exception en Europe, un État allié du Reich a refusé de déporter sa communauté juive. Cette image de la Bulgarie pendant la seconde guerre mondiale a prévalu jusque récemment, quitte à omettre que, dans les territoires de la Yougoslavie et de la Grèce occupés par ce pays entre 1941 et 1944, la quasi-totalité des Juifs ont été raflés, convoyés vers la Pologne et exterminés.

Au terme d’une vaste enquête documentaire et archivistique, Nadège Ragaru reconstitue l’origine de ce qui a longtemps été tenu pour un socle de faits vrais parce que largement crus. Elle explique pourquoi une seule facette d’un passé complexe et contradictoire a fait l’objet d’une transmission prioritaire ; comment les déportations, sans être oblitérées, sont devenues secondaires dans les discours publics, les musées, les livres d’histoire et les arts ; comment la mise en écriture des persécutions contre les Juifs en Bulgarie s’est retrouvée l’otage de la guerre froide puis des luttes politiques et mémorielles de l’après-communisme dans les Balkans et le reste du monde.

Profondément originale dans sa conception comme dans son écriture, cette enquête historique est une réflexion exemplaire sur les silences du passé.

Les musulmans : une histoire de l’Europe, XVIe-XXIe siècle | Étudier les musulmans en Europe, une méthodologie particulière ?

Séminaire organisé par David Do Paço (Sciences Po, CHSP), Programme provisoire  élaboré avec l’aide de Juliette Galonnier Post-doctorante (l’INED), Fabio Giomi Chargé de recherches au CNRS (CETOBAC) et Antoine Perrier ATER (Faculté des lettres de Sorbonne Université).

Séminaire mensuel, le jeudi ou le vendredi de 14h à 18h au Centre d’histoire de Sciences Po, 56 rue Jacob, Paris 6e, Salle du Traité, 1er étage. Les 25 octobre, 22 novembre, 13 décembre 2019, le 06 février, et les 05 et 27 mars 2020. 

Le séminaire d’histoire de l’Europe du CHSP est cette année dédié à l’étude des musulmans dans les sociétés européennes aux époques moderne et contemporaine. Il s’adresse aux chercheurs confirmés, aux jeunes chercheurs et aux étudiants en master e histoire et en sciences sociales. Il propose une histoire socio-économique, politique et culturelle des musulmans dans leur diversité sociale, culturelle, religieuse, générationnelle et de genre afin de mieux cerner l’évolution des sociétés européennes dont ils sont des acteurs à part entière. Il rend ainsi compte d’un renouvellement historiographique majeur et du déplacement des problématiques d’une histoire intellectuelle et religieuse de l’islam à celle des musulmans dans les sociétés majoritairement chrétiennes ou sécularisées d’Europe. Assumant une démarche comparative et en choisissant de travailler sur le temps long, le séminaire discute et met en cause une histoire presque exclusivement liée aux passés impériaux et coloniaux des puissances européennes, ainsi qu’une mémoire de l’Europe choisie, construite et entretenue comme exclusivement judéo-chrétienne.

Continuer la lecture de Les musulmans : une histoire de l’Europe, XVIe-XXIe siècle | Étudier les musulmans en Europe, une méthodologie particulière ?

Odette Varon-Vassard, Des Sépharades aux Juifs grecs. Histoire, mémoire et identité, Éditions Le Manuscrit, 2019 (224P., 20€)

Depuis l’arrivée des premiers sépharades après leur expulsion de l’Espagne à la fin du XVe siècle à Salonique et dans d’autres villes de l’Empire Ottoman, les communautés juives se sont enracinées et épanouies dans des villes ottomanes qui deviendront grecques au XXe siècle. La disparition de la presque totalité des Juifs grecs dans la Shoah a signalé une rupture historique de leur présence pluriséculaire dans cet espace . C’est de leur sort depuis l’expulsion d’Espagne jusqu’à la Shoah dont il est question dans ce volume mais aussi de l’émergence de la mémoire de leur extermination dans la mémoire collective grecque.

Magali Boumaza (dir.), Faire Mémoire. Regard croisé sur les mobilisations mémorielles (France, Allemagne, Ukraine, Turquie, Égypte), L’Harmattan, 2019 (254p., 26€)

Dans une perspective pluridisciplinaire, cet ouvrage réunit des historiens, des sociologues et des politistes qui proposent une lecture croisée de mobilisations mémorielles insistant sur la mémorialisation de lieux, revenant sur la fabrique de mémoires collectives partisane, associative et syndicale .
Les auteurs croisent les outils de la sociologie de la mémoire et de celle des mobilisations et s’intéresse à la transmission au sein des organisations militantes.

Magali Boumaza est docteure de l’IEP de Strasbourg (2002) et enseignante-chercheuse en science politique à l’Université Galatasaray d’Istanbul depuis 2007.

Ont contribué à cet ouvrage : Magali BOUMAZA, Corinne CHEVALLIER, Etienne COPEAUX, Paul CORMIER, Isil ERDINC, Alexandra GOUJON, Mayada MADBOULY, Eylem ÖZKAYA, Régis SCHLAGDENHAUFFEN.