Archives par mot-clé : Macédoine

Nadège Ragaru, ASSIGNÉS À IDENTITÉS. VIOLENCE D’ÉTAT ET EXPÉRIENCES MINORITAIRES DANS LES BALKANS POST-OTTOMANS, Istambul, éditions isis, 2019 (340 P., 40 $)

 

Introduction

Partie 1. Façonner, dire, interdire le « je » en Bulgarie : Puissance publique et stratégies de résistance minoritaires Chapitre 1. Contribution à l’historiographie de l’assimilation forcée des musulmans de Bulgarie Chapitre 2. Faire taire l’altérité. Police de la langue et mobilisations linguistiques au temps de l’assimilation forcée des Turcs de Bulgarie(1984-1989) Chapitre 3. Voyages en identités. Les espaces-temps du re/de-venir des Turcs de Bulgarie établis en Turquie Chapitre 4. Les mobilités du postcommunisme : Pratiques migratoires et constitution d’un champ de recherche sur les migrations en Bulgarie Chapitre 5. Usages politiques du passé et controverses historiographiques en Bulgarie : le cas du « massacre de Batak » (1876) Chapitre 6. Du balkanisme à une histoire transnationale des Balkans ? 

Partie 2. Politiques anti-juives, historiographie et mémoire de la Shoah en Bulgarie Chapitre 7. Les Juifs de Bulgarie et des territoires yougoslaves et grecs occupés par la Bulgarie pendant la Seconde Guerre mondiale Chapitre 8. La spoliation des biens juifs en Bulgarie pendant la Seconde Guerre mondiale : un état des lieux historiographique Chapitre 9. Nationalization through Internationalization. Writing, Remembering, and Commemorating the Holocaust in Macedonia and Bulgaria after 1989 

Partie 3. Faire État-nation en Macédoine post-yougoslave : de la conflictualité armée à la concurrence des emblèmes identitaires Chapitre 10. The Former Yugoslav Republic of Macedonia:between Ohrid and Brussels Chapitre 11. Maillage communal, frontières et nation :les imaginaires, enjeuxet pratiques de la décentralisation en Macédoine Chapitre 12. The Political Uses and Social Lives of “National Heroes”: Controversies over Skanderbeg’s Statue in Skopje Chapitre 13. Macédoine-Grèce: les pouvoirs de la métonymie

Francine Saint-Ramond, Les Désorientés – Expériences des soldats français aux Dardanelles et en Macédoine, 1915-1918, Paris, Presses de L’inalco 2019 (ebook et broché, 4,46 € et 30 €)

Plus de 80 000 soldats français ont été envoyés aux Dardanelles en 1915 par un gouvernement réticent, dans une expédition improvisée et condamnée à l’échec. Quand cet échec devint évident, les survivants ont été convoyés vers Salonique pour une autre expédition encore plus importante en Macédoine, au total près de 400 000 soldats français sont passés par cette armée d’Orient. Les soldats partaient avec appréhension vers l’inconnu, mais les mots de Constantinople, Orient et Grèce, leur rappelaient des visions littéraires agréables. Leurs mémoires montrent que les réalités furent tout sauf agréables : conditions naturelles, climat, approvisionnement, équipement, munitions, maladies ; mais leur correspondance, censurée et autocensurée, ne dit rien de cela en France et la presse se tait. Tout au contraire, elle répand l’image des plaisirs de Salonique. Chez les soldats, l’amertume est grande : ils comprennent que gagner Constantinople est impossible, ils constatent que la Macédoine ne ressemble pas à la Grèce de leurs rêves… Ce livre, nourri des mémoires et souvenirs émouvants des soldats, témoigne à la fois de leurs conditions de vie et de combat, de la crise morale qu’ils ont vécue et de la vie en Macédoine telle qu’ils l’ont découverte avec sa toute sa diversité.

Francine Saint-Ramond, Les Désorientés – Expériences des soldats français aux Dardanelles et en Macédoine, 1915-1918, Presses de l’Inalco, 2019 (30€)

Plus de 80 000 soldats français ont été envoyés aux Dardanelles en 1915 par un gouvernement réticent, dans une expédition improvisée et condamnée à l’échec. Quand cet échec devint évident, les survivants ont été convoyés vers Salonique pour une autre expédition encore plus importante en Macédoine, au total près de 400 000 soldats français sont passés par cette armée d’Orient. Les soldats partaient avec appréhension vers l’inconnu, mais les mots de Constantinople, Orient et Grèce, leur rappelaient des visions littéraires agréables. Leurs mémoires montrent que les réalités furent tout sauf agréables : conditions naturelles, climat, approvisionnement, équipement, munitions, maladies ; mais leur correspondance, censurée et autocensurée, ne dit rien de cela en France et la presse se tait. Tout au contraire, elle répand l’image des plaisirs de Salonique. Chez les soldats, l’amertume est grande : ils comprennent que gagner Constantinople est impossible, ils constatent que la Macédoine ne ressemble pas à la Grèce de leurs rêves… Ce livre, nourri des mémoires et souvenirs émouvants des soldats, témoigne à la fois de leurs conditions de vie et de combat, de la crise morale qu’ils ont vécue et de la vie en Macédoine telle qu’ils l’ont découverte avec sa toute sa diversité.

Soutenance de thèse de Guillaume Javourez

Titre de thèsePermanence et changement aux frontières de l’Europe, une approche des recompositions frontalières entre Grèce et République de MacédoinePermanency and change at the European border, an approach of cross border recompositions between Greece and the Republic of Macedonia

Lundi 18 décembre 2017 à 14:30 

Adresse: MMSH, 5, rue du Château de l’Horloge 13094 Aix-en -Provence

Directeur de these Pierre SINTES Aix Marseille Université
Rapporteur Emmanuelle BOULINEAU Ecole Normale Supérieure de Lyon
Examinateur Konstantinos TSITSELIKIS Université de Macédoine, Thessalonique
Examinateur Olivier GIVRE Université Lyon 2
Rapporteur Pascal CHEVALIER Université Montpellier 3
Examinateur Bernard LORY INALCO, Université Sorbonne Paris Cité