Archives par mot-clé : Inalco

Table ronde : Rencontre avec Maria Todorova autour de son livre : The Lost World of Socialists at Europe’s Margins. Imagining Utopia, 1870s-1920s

Vendredi 11 mars 2022 – 16:0018:00
Inalco – Maison de la Recherche – Auditorium Dumézil (2, rue de Lille – Paris 7ème)
The Lost World of Socialists at Europe's Margins: Imagining Utopia, 1870s -  1920s: Maria Todorova: Bloomsbury Academic

Le Centre de Recherches Europes-Eurasie a le plaisir de co-organiser avec le CETOBaC (Ehess, CNRS, Collège de France) la Rencontre avec Maria Todorova autour de son livre : The Lost World of Socialists at Europe’s Margins. Imagining Utopia, 1870s-1920s (Bloombury, 2020).

avec
Jean-Numa Ducange (GRHis, Université de Rouen)
Fabio Giomi (CETOBaC, CNRS)
Tchavdar Marinov (IPHS, Académie des sciences bulgare, Sofia)
Sabine Rutar (Leibniz Institute for East and Southeast European Studies, Regensburg)

animée par Anne Madelain (CREE, Inalco) et Nathalie Clayer (CETOBaC, Ehess)

Parce qu’elle s’intéresse aux idées, mais aussi aux actions et à l’expérience des individus, parce qu’elle part des marges sud-orientales de l’Europe et non de l’Europe Occidentale, enfin parce qu’elle se place tant au niveau global d’un mouvement politique, qu’à celui de différents groupes qui s’y rattachent de diverses manières et à celui des individus eux-mêmes, Maria Todorova offre une nouvelle approche et, ce faisant, une nouvelle vision du développement de la social-démocratie au tournant du XXe siècle. Cette histoire des idées incarnée et située interroge à nouveaux frais les questions de centre et de périphérie, redonne une place aux femmes et, notamment à travers l’analyse d’ego-documents,  propose d’introduire la subjectivité et la dimension mémorielle dans l’analyse du phénomène.

Modalité : (hybride présentiel / distanciel)

– Pour assister en présentiel à cette manifestation scientifique, il vous faut obligatoirement vous inscrire sur ce lien.
Votre passe vaccinal vous sera demandé à l’entrée.
– Pour suivre en distanciel, voici le lien Zoom.

Soutenance d’Habilitation à diriger des recherches (HDR) de Isabelle DEPRET

Titre : Religion, politique, usages du passé en Grèce et dans les Balkans à l’époque contemporaine 

le 9 décembre 2021, à 9h30.

à l’Institut des Langues et civilisations orientales (INALCO, Paris), bâtiment PLC, salle 4.23, en hybride

 

Jury :

Méropi ANASTASSIADOU, professeur des Universités, INALCO/Université de Genève, qui parraine le dossier ;

Chantal VERDEIL, professeur des Universités, INALCO, rapporteur ;

Alberto Fabio AMBROSIO, professeur des Universités, Luxembourg School of Religion and Society, rapporteur ;

Kristina KOULOURI, professeur des Universités, Université Panteion, rapporteur ;

Vassilios MAKRIDES, professeur des Universités, Université d’Erfurt ;

Konstantinos TSITSELIKIS, professeur des Universités, Université de Macédoine.

Merci de confirmer votre présence par email : isdepret@gmail.com

Engagements citoyens et solidarités transnationales en Europe au tournant des années 1990 : de la Pologne à la Bosnie

Le Centre de recherche Europes-Eurasie (INALCO) et Memory Lab (Sarajevo), en partenariat avec  Osservatorio Balcani e Caucaso Transeuropa (Trento) ont l’honneur de vous inviter à la Journée d’étude internationale  :
Engagements citoyens et solidarités transnationales en Europe au tournant des années 1990 : de la Pologne à la Bosnie

Jeudi 1er juillet  2021 – 9h00- 19h30

Maison de la Recherche, INALCO, 2 rue de Lille, 75007 PARIS

Langues de travail : anglais et français
 
inscription obligatoire pour y assister sur place (nombre de places limité) : ICI
Lien pour suivre en visioconférence  – ID de la réunion zoom :  998 2822 6498
Merci de vous annoncer par mail à anne.madelain@inalco.fr ou moll.nicolas@gmail.com
Plus d’informations ICI

Continuer la lecture de Engagements citoyens et solidarités transnationales en Europe au tournant des années 1990 : de la Pologne à la Bosnie

Histoire, politique et culture en Europe médiane & Balkanologie

La prochaine séance du séminaire de master et recherche de l’INALCO Histoire, politique et culture en Europe médiane aura lieu Mardi 16 février de 16h30 à 18h30.
Elle sera consacrée au dossier du dernier numéro de la revue Balkanologie :  Pour une approche socio-historique de l’action collective dans les Balkans 
avec 
Sarah Sajn, doctorante à Sciences Po Aix-en-Provence, ATER à l’Université de Lille.
Catherine Samary, économiste, chercheuse associée à l’International Institute for Research and Education (IIRE, Amsterdam)
Angeliki Drongiti, docteure en sociologie, chercheure associée au Centre nantais de sociologie (CENS) 
La séance aura lieu exceptionnellement en visioconférence. 
pour recevoir le lien de connexion, veuillez envoyer un mail à anne.madelain@inalco.fr
En préparation de la séance, vous trouverez le texte introductif au dossier de Balkanologie ici : https://journals.openedition.org/balkanologie/2573

Rencontres du CETOBaC avec l’INaLCO

Vendredi 5 avril 2019, de 9h à 18h, Auditorium du Pôle des langues et civilisations, 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris

9h : Accueil

9h15 : Introduction

Marc AYMES, CNRS / CETOBaC

Alexandre TOUMARKINE, INaLCO / CERMOM

9h30-11h : La littérature et le contemporain

Présidence : Timour MUHIDINE, INaLCO / CERMOM

Laurent MIGNON, Université d’Oxford, professeur invité de l’EHESS

Les haïkus de Kikaku entre Emile Steinhilber-Oberlin et Orhan Veli

Marie VRINAT-NIKOLOV, INaLCO / CREE

Les langues ignorées de l’espace littéraire bulgare

Madalina VARTEJANU-JOUBERT, INaLCO / CERMOM

Textes anciens et méthodes contemporaines

11h : Pause

11h30-13h00 : Le religieux et le laïc

Présidence : Chantal VERDEIL, INaLCO / CERMOM

Marcella RUBINO, Université Paris 1

Violence et religion dans l’œuvre de Yusuf Zaydan : projet sociétal, projet littéraire

Çiğdem OGUZ, Université de Naples Frédéric II, associée au CETOBaC

Rethinking the Late Ottoman Intellectual History from the Perspectives of Global History and histoire croisée : The Journey of “Morale Laïque” in the Late Ottoman Empire

Francesco CHIABOTTI, INaLCO / CERMOM

Comment être islamologue en France aujourd’hui ?

13h : Déjeuner

14h30-16h00 : Espaces des migrants

Présidence : Stéphane SAWAS, INaLCO / CERLOM

Ségolène DÉBARRE, Université Paris 1 / Géographie-Cités

Gaye PETEK, fondatrice de l’association ELELE – Migrations et cultures de Turquie

Écrire sur l’histoire des migrations turques en France

Sophie HOHMANN, INaLCO / CREE

Migrations des Suds (Asie centrale et Caucase Sud) vers les régions arctiques

Charlotte WATELET, EHESS / CETOBaC

Des Kurdes parmi les Kurdes. Ethnographie d’un camp de réfugiés

16h : Pause

16h30-18h00

En présence de Nawar BULBUL, auteur et metteur en scène de la pièce Safînat al-hubb

Projection du film Safînat al-hubb / Love Boat, écrit et réalisé par Ma’an Mouslli, 2016suivie d’une discussion avec la salle animée par Frédéric HITZEL, CNRS / CETOBaC

18h : Cocktail de clôture

Dorina Rosca, Le grand tournant de la société Moldave – “Intellectuels” et capital social dans la transformation post-socialiste, Presses de l’inalco, 2019 (359p., 30€)

Ce livre analyse le changement systémique post-socialiste en République de Moldavie. Il mobilise la problématique du capital social au sens de Pierre Bourdieu afin d’analyser la diversité de stratégies et de trajectoires des « intellectuels » – définis au sein de la société moldave de type soviétique par la possession d’un diplôme d’études supérieures ou supérieures incomplètes et par l’accomplissement d’un travail non manuel – dans le post-socialisme. Appuyant les résultats de deux enquêtes de terrain, par questionnaire et par entretien semi-directif, ce travail met en avant l’idée que cette diversité peut dégager les traits caractéristiques du type de capitalisme post-socialiste moldave. Il rompt ainsi avec une vision téléologique et universaliste d’un système pour le penser selon ses propres particularités institutionnelles, historiques, politiques, culturelles, etc. S’inscrivant dans une démarche socio-historique et conjuguant différents champs des sciences sociales, cette recherche apporte une lecture comparative entre la trajectoire de ces « intellectuels », de 1980 à 2000, période couvrant trois régimes spécifiques d’accumulation : un propre à la fin du système socialiste de type traditionnel, un autre propre au système socialiste réformateur et un troisième relevant du système post-socialiste moldave. Elle montre que les tensions engendrées par les différents régimes d’allocation et de distribution des ressources peuvent être régulées par le volume du capital social accumulé par les individus. La problématique du capital social apparaît ainsi centrale, permettant de voir comment s’articulent la dynamique institutionnelle et l’action sociale.