Archives par mot-clé : europe médiane

Antoine Chalvin, Jean-Léon Muller, Katre Talviste et Marie Vrinat-Nikolov (dir.), Histoire de la traduction littéraire en Europe médiane, Presses Universitaires de Rennes, 2019 (434p., 30€)

Histoire de la traduction littéraire en Europe médiane. Des origines à 1989

Cet ouvrage, rédigé sur la base de contributions de 26 spécialistes de 16 langues et littératures d’Europe médiane, explore le rôle fondateur de la traduction dans la formation des littératures écrites en Europe. Il permet, pour la première fois, de mieux comprendre comment la circulation des textes traduits a contribué au fil des siècles à forger une culture polyphonique proprement européenne, un processus dans lequel cette partie du continent a joué un rôle largement méconnu.

Avec le soutien de la ville de Paris (programme émergence(s), du centre de recherches Europes-Eurasie (CREE) de l’Inalco et du CNRS (laboratoire irice).

La traduction des textes religieux

  • Les textes traduits
  • La pratique de la traduction
  • L’influence de la traduction sur la langue vernaculaire
  • Diffusion, réception, débats

La traduction et la formation de la littérature profane

  • Les textes traduits
  • Les traducteurs
  • Les modes de traduire
  • La traduction et la langue
  • La traduction et la littérature
  • La traduction et la société

La traduction et la modernité littéraire

  • Le contexte historique et socio-culturel
  • Géographie des flux de traduction
  • Les traducteurs
  • Les modes de traduire et les débats sur la traduction
  • La traduction et la littérature

Traduire sous le totalitarisme

  • Les textes traduits
  • Les traducteurs
  • Les modes de traduire et les débats sur la traduction
  • Diffusion et réception

1918-2018 : mémoires et usages de 1918 en Europe médiane (19 – 20 octobre)

Vendredi 19 octobre 2018

Institut d’études slaves, 9 rue Michelet, Paris 75006

Matinée, 9 h 30-13 h 30

Introduction, Antoine Marès (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

I – L’exemple français

Présidence : Marie-Pierre Rey (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Rémi Dalisson (Université de Rouen), 1918-2018 : ambivalence et plasticité de la mémoire commémorative de la Grande Guerre en France

Arndt Weinrich (Institut historique allemand), Commémorations communes et mises en scène. La Première Guerre mondiale au service des relations franco-allemandes, 1945-2018

II – Des mémoires « victorieuses »

Présidence : Catherine Horel (CNRS, UMR SIRICE)

En Pays tchèques : Jiří Hnilica (Université Charles de Prague), Le 28 octobre comme lieu de mémoire tchèque 

Jean-Philippe Namont (UMR SIRICE), 1918-2018. Célébrer la victoire en France et en Tchécoslovaquie (Républiques tchèque et slovaque). 

Stanislav Sretenović (Institut national d’histoire contemporaine, Belgrade), Ruptures et continuités de la mémoire serbe de l’année 1918.

Florin Turcanu (Université de Bucarest), Mémoire et usages politiques de l’année 1918 en Roumanie de l’entre-deux-guerres à nos jours

Pause déjeuner

Après-midi, 14 h 30 – 18h 30

Présidence : Isabelle Davion (Sorbonne Université)

Marcin  Napiórkowski (Université de Varsovie), La politique des différences et répétitions: Mémoire de l’année 1918 en Pologne 1989-2018

Frédéric Dessberg (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), 1918 dans les relations militaires franco-polonaises

Krzysztof Zamorski (Université Jagellonne de Cracovie), Les historiens polonais de l’Entre-deux-guerres face à 1918 (retrouve-t-on l’ancienne tripartition dans l’historiographie immédiate ?)

 III – Des mémoires contrastées

Présidence : Étienne Boisserie (Inalco)

Michal Kšiňan (Institut d’histoire de l’Académie des sciences, Bratislava) : La mémoire de la naissance de la Tchécoslovaquie en Slovaquie

Daniel Baric (Université Paris-Sorbonne), 1918 en Croatie : entre Zala et Zara, la mémoire et le territoire

Elli Lemonidou (Université de Patras), La fin prolongée de la Première Guerre mondiale en Grèce : un débat récurrent

Continuer la lecture de 1918-2018 : mémoires et usages de 1918 en Europe médiane (19 – 20 octobre)

1968 en Europe médiane/centrale (vendredi le 28 septembre 2018)

Colloque international

28 septembre, Salle des Actes à la Sorbonne (17, rue de la Sorbonne, Paris)

9 h 30 – 13 h

Antoine Marès (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Paweł Rodak (Sorbonne Université), Accueil

Présidence : Paweł Rodak (Sorbonne Université)

Jerzy Eisler (IPN, Varsovie), L’année 1968 à l’Est et à l’Ouest – les principales similitudes et différences

Patrick Pleskot (IPN, Varsovie),  Les réactions de l’OTAN à l’invasion de la Tchécoslovaquie en 1968

Présidence : Justine Faure (Université de Lille)

Jacques Rupnik (Sciences Po, Paris),  Utopie versus ‘normalité’: le Printemps de Prague revisité

Miroslav Novák (Cevro Institut, Prague), La place du réformisme communiste au cours du Printemps de Prague dans une perspective comparatiste

Déjeuner

15 h 00  – 19 h 00

Présidence : Antoine Marès

Irina Gridan (Inalco), 1968 en Roumanie : la tentation patriotique à l’épreuve des pressions soviétiques

Blażej Brzostek (Université de Varsovie), Varsovie et Bucarest : deux régimes face au défi de 1968

Françoise Mayer (Université de Montpellier),Siwiec, Palach: un geste, deux réceptions

Paul Gradvohl (Université de Lorraine), 1968, une année hongroise contradictoire 

Sacha Markovic (Paris-Sorbonne/ISP Nanterre), 1968 en Yougoslavie: entre nationalismes et désillusions révolutionnaires

Les personnes extérieures à l’Université sont priées de s’inscrire à l’adresse mail : centre-civilisation-polonaise@sorbonne-univesrite.fr (jusqu’au 25 septembre)

Continuer la lecture de 1968 en Europe médiane/centrale (vendredi le 28 septembre 2018)