Archives par mot-clé : Europe du sud-est

Les études sur l’Europe du Sud-Est : état des lieux en Allemagne, Italie et Croatie

La Société française pour les études russes et est-européennes en sciences sociales (SFERES) vous invite au séminaire : Les études sur l’Europe du Sud-Est

mercredi 31 mars 2021, 15h- 17h 
avec
Ulf Brunnbauer, Université de Regensburg
Francesca Rolandi, Masaryk Institute et Archives de l’Académie tchèque des sciences
Igor Duda, Université Juraj Dobrila de Pula

Discussion animée par Nadège Ragaru (Sciences Po Paris)Milica Popović (Sciences Po Paris) et Anne Madelain (INALCO, Paris)

La langue de travail sera l’anglais –

Séance en visioconférence. lien de connexion : https://zoom.us/j/98684093674

Plus d’informations ICI 

Continuer la lecture de Les études sur l’Europe du Sud-Est : état des lieux en Allemagne, Italie et Croatie

OCCHIALÌ – RIVISTA SUL MEDITERRANEO ISLAMICO, N.6/2020

Risorsa digitale indipendente a carattere interdisciplinare. Uscita semestrale Pubblicata da Occhialì – Laboratorio sul Mediterraneo islamico Dipartimento di Culture, Educazione e Società Università della Calabria

INDICE
SEZIONE – VIAGGIO DELL’ISLAM ITALIANO

Nuove piazze commerciali alla fine del Medioevo : la Calabria e la Viadella Seta dopo la nascita dell’Impero Ottomano – Sarah Procopio » p.2

SEZIONE – STUDIE RICERCHE

Amor vacui: ripetizione e vuoto come caratteristiche distintive dell’arte islamica – Francesca Bocca » p.16

L’arte come forma pura. Da Platon e alla geometria sacra dell’Islam –Federico Leonardo Giampà »p.27

Raimondo D’Aronco and the Karakoy Camii : the Case of the Lost Mosque – Ecem Altinkilic and Giulia Bei » p.44

Figure mandaliche. La struttura del sacro tra microcosmo e macrocosmo – Chiara Falcone » p.62I

I “castelli del deserto” omayyadi. Analisi e confronti fras celte architettoniche e decorative nei quṣūr e ḥammām giordani della prima epoca islamica – Marta Pipino » p.78

SEZIONE – RECENSIONI

Paola Gandolfi, “Rivolte in atto.  Dai movimenti artistici arabi a una pedagogia rivoluzinoaria” (Mimesis, 2013) – Sara Mazzei » p.92

Voir : http://phi.unical.it/wp34/occhiali/rivista-occhiali-n-62020/

L’Europe du Sud-Est au prisme spatial. Chantiers de recherche

105 bd Raspail
Salle 10
105 bd Raspail 75006 Paris
annuel / mensuel (1re), jeudi 15:00-19:00
du 5 novembre 2020 au 6 mai 2021

En ligne (Lien en à la salle virtuelle: https://webinaire.ehess.fr/b/cla-a4t-dph).

Dans le prolongement de l’année précédente, le séminaire aura pour but de présenter et de discuter des recherches en cours sur le Sud-Est européen (Turquie comprise) entre le XIXe et le XXIe siècle, c’est-à-dire de l’époque tardo-impériale au post-communisme. Dans une approche pluridisciplinaire, il s’agira d’aborder des objets variés (mouvements sociaux, fait religieux, développements économiques, relations de genre, etc.) en insistant sur leurs dimensions spatiales. On se concentrera donc sur l’imbrication des lieux et des rapports sociaux qui leur sont associés, c’est-à-dire sur les modalités à travers lesquelles les interactions sociales sont spatialisées. Le programme sera défini en fonction des intérêts scientifiques des participant·e·s qui prendront une part active dans l’organisation et l’animation des séances. Celles-ci pourront avoir différents formats : atelier de lecture, présentation des travaux en cours, intervention de collègues extérieurs, etc.

3 décembre: Écrire l’itinérance 

Littérature de l’exil, littérature de voyage, les textes étudiés au cours de la séance racontent la fréquentation « d’espaces autres » (Michel Foucault, Architecture, Mouvement, Continuité, n°5, octobre 1984, pp. 46-49). Investissant des lieux supposément nouveaux et étrangers au regard de leurs origines nationales/régionales, les auteur·ices rencontré·e·s utilisent le medium de l’écriture pour reconfigurer les représentations des espaces présents et ou passés voire pour créer un « tiers-espace », – pour reprendre le concept de Homi Bhabha – concret ou métaphorique, qui bouleverse les hiérarchies politiques, les catégories traditionnelles ainsi que les pratiques spatiales du genre, de la langue ou encore de la religion. Traducteur·ices pour l’institution dominante qui publie leurs œuvres tout autant que pour leur auditoire, ces transfuges parviennent à conjuguer les grilles d’analyse pour faire le récit de vies sociales denses et minées de contradictions, où les appartenances territoriales et les identités nationales et sociales sont sans cesse interrogées et recréées.

Continuer la lecture de L’Europe du Sud-Est au prisme spatial. Chantiers de recherche

Genre, corps et sexualité dans l’Europe du Sud-Est et au Moyen Orient. Chantiers de recherche

105 bd Raspail
Salle 6
105 bd Raspail 75006 Paris
annuel / mensuel (2e), lundi 15:00-19:00
du 14 décembre 2020 au 14 juin 2021

Le cycle de séminaires aura pour but de présenter et de discuter des recherches en cours qui portent sur l’Europe du Sud-Est ou le Moyen Orient, et mobilisant le genre, le corps et la sexualité. Au cours des dernières décennies, les travaux de chercheuses et chercheurs dans des disciplines fort différentes (sociologie, science politique, histoire, anthropologie, géographie etc.) ont accordé à ces trois catégories une place de plus en plus importante dans les études sur ces aires culturelles, contribuant à mettre en lumière des relations de pouvoir et des hiérarchies autrement vouées à rester invisibles. Ces recherches ont non seulement contribué à enrichir la réflexion sur le genre, le corps et la sexualité au sein des sciences sociales, mais aussi abouti à réinterroger la notion même d’aire culturelle.

Ce séminaire veut en premier lieu fédérer les activités du Champ études de genre du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC), tout en étant ouvert à toutes et tous. Son programme sera défini en fonction des intérêts scientifiques des participant·e·s, qui seront appelé·e·s à prendre une part active dans l’organisation et l’animation des séances. Plusieurs formats pourront être explorés : atelier de lecture, présentation des travaux en cours, intervention de collègues extérieurs, etc.

Continuer la lecture de Genre, corps et sexualité dans l’Europe du Sud-Est et au Moyen Orient. Chantiers de recherche

10th InASEA Congress in Graz, Southeast European History and Anthropology

Graz, Austria 24-26 September 2020

Southeast European History and Anthropology, University of Graz

***Extended Deadline 28th of February 2020

Visual Cultures in Southeast Europe: globalization, gender, power and resistance Call for Paper/Panel

Visual representation has been crucial in shaping the understanding about people, cultures, resistance, class, gender, ethnicity and more. In the digital era, also called the age of social media, and hypermediacy this has become even more evident as societies create and are confronted with images and multiplicities of representations ever more frequently. The overall visuality has economized the written text in order to be more efficient in reaching certain audiences. Visual cultures today have no place or space of origin; they are migrating globally and are understood and interpreted locally. Visual cultures, as practices and manifestations of life that are expressed through visual aspects and interpreted through individual and shared experiences, will be considered at this conference through special focus on globalization, power, gender and resistance. Therefore, “Visual cultures in SEE”, are unfolding in this tension between the local and the global.

Representation is an essential part of the process by which meaning is produced and exchanged between members of culture, through the use of language, of signs, and images which stand for, or represent things (Hall, 1995). Images are not neutral artefacts, simple documents captured by a lens (or an artist). Images are socially constructed within specific regimes of truth (Foucault, 1986) offering indications of the relationships of power and producing them in constant play. Visual representations in popular culture – an ever-expanding concept that looks to popular television programming, newspapers and magazines, books as well as digital services, video games, social media, art, music and sports and other everyday practices and things – are a prolific agent in mediating gender, race and class relations, among other things.

Cross-media aspects of visual cultures make it a large site for contested secular and religious views of identity and power. The region of South-eastern Europe is represented, at home and abroad, through its peripheral position to Europe, a long-term state of transition and high levels of contestation. Visual cultures have taken a larger role in social science and humanities reflecting the everyday lives of every one of us. Visual practices were and continue to be central to resistance. If visual cultures continue to flourish in the same manner as they have in the last hundred years, can we imagine what could future look like?

Visual anthropology isn’t only ethnographic films and photography, it is as MacDougall said „any of the expressive systems of human society that communicate meanings partially or primarily by visual means (MacDougall 1997, 283). From the field of visual anthropology, this conference encourages collaboration with other disciplines such as sociology, history, urbanism and architecture, art history, media, film and photography in order to draw upon issues of gender, resistance and power in the context of SEE.

Continuer la lecture de 10th InASEA Congress in Graz, Southeast European History and Anthropology