Archives par mot-clé : CRH

Pertes et requalifications de nationalités au prisme des trajectoires migratoires : une perspective transnationale sur l’Europe du premier vingtième siècle

30 novembre

Salle des Actes, ENS-Ulm, 45 rue d’Ulm

9h30: Accueil

10h – 10h45: Introduction par Patrick Weil (CNRS, Université Paris I – Panthéon-Sorbonne) 

11h – 12h30Les migrants face aux requalifications nationales

Modération: Aliénor Cadiot (EHESS, CRH)

Frank Caestecker (Universiteit Gent, CESSMIR): Cinq mille déchéances de la nationalité belge (1918-1960): comment des Belges de sang, Belges naturalisés, Belges par option, Belges retrouvés se retrouvaient comme apatrides et comment ils s’en sortaient

Emmanuel Szurek (EHESS, CETOBaC): Les “rapatriés de Smyrne”. Nationalisation du travail et migrations des ressortissants français de Turquie (1932-1938)

Discutante: Claire Zalc (CNRS, IHMC, EHESS)

14h – 15h30Politiques de la citoyenneté et catégorisation nationale

Modération: Elif Becan (EHESS, CETOBaC)

Corry Guttstadt (Universität Hamburg): Turkey’s Policy of Demographic Engineering and the Question of Citizenship

Michal Frankl (Akademie věd České republiky, MIA): From Citizens to Refugees. Revising Jewish Citizenship in Poland and Czechoslovakia, 1938-1939

Discutante: Nancy Green (EHESS, CRH)

15h45 -16h30: Conclusion par Catherine Gousseff (CNRS, CERCEC)

 

HEIKE KARGE – Professeure invitée à l’EHESS

Heike Karge, assistante-professeure en histoire de l’Europe du Sud-Est à l’université de Regensburg et associée à l’Institut für Ost-und Südosteuropaforschung (IOS), invitée à l’EHESS par Morgane Labbé (CRH-ESOPP), travaille sur l’histoire de la guerre en Yougoslavie au 20e siècle. Ses recherches portent sur deux thèmes. En premier lieu, elles traitent des politiques et cultures mémorielles. Dans la perspective longue du siècle elle étudie comment conflits guerriers et changements de régime se connectent et se font écho dans les pratiques mémorielles. Ses recherches récentes portent sur les traumatismes de guerre et les conflits autour de leur reconnaissance par la psychiatrie ainsi que leur prise en charge par des institutions médico-sociales. C’est le thème de son prochain livre, Der Charme der Schizophrenie. Psychiatrische Deutungsmacht und Konstruktion der sozialen Welt in Südosteuropa. 

Continuer la lecture de HEIKE KARGE – Professeure invitée à l’EHESS