Journée d’études- Art et politique à l’ère des révolutions

École française d’Athènes, Fondation Telloglion
Avec le soutien de l’INU Champollion et de l’IUF

13 mai 2022

Séminaire hybride / Υβριδικό σεμινάρι

Sur place à l’École française d’Athènes, Salle des conférences de l’EFA, Didotou 6 (port du masque obligatoire) / Αίθουσα διαλέξεων της ΓΣΑ, Διδότου 6 (υποχρεωτική χρήση μάσκας) / EFA Conference room, Didotou 6 (mandatory face mask)

Programme

=> Inscription au webinaire / Εγγραφή στο webinar

CfA – Visiting Fellowship Program at the Institute of Contemporary History in Ljubljana

The Institute of Contemporary History (Inštitut za novejšo zgodovino) in Ljubljana has launched a Visiting Fellowship program and is accepting applications for the Visiting Fellowship program starting from October 1, 2022.

Deadline for applications: June 15

link: https://www.inz.si/en/Visiting-Fellowship_program/

Scholars working in the field of contemporary political, social, economic history or related disciplines, as well scholars working in the field of digital humanities, are invited to apply for the fellowship of two to four months in the period between October 1, 2022, and October 1, 2023.

The Institute is offering:

  • Free accommodation in an apartment in Dom Podiplomcev in Ljubljana.
  • Travel expenses for a round trip from the home institution (max 500 eur).
  • A working space at the Institute (Privoz 11, near the National Archives and the National and University Library).
  • An access to the library of the Institute, which is one of the finest libraries for 20th century history in Slovenia, containing publications from the whole Yugoslav space (and broader).
  • A friendly working environment and an opportunity to participate in the work of the Institute and to foster long-term individual and institutional cooperation.

The Institute does not offer any additional financial assistance, but the fellowship can of course be combined with other forms of funding (for example, researcher’s home institution, COST Actions’ Short Term Scientific Missions, Erasmus traineeship program, CLARIN ERIC Mobility Grants, etc.)

Bulletin de correspondance hellénique moderne et contemporain 4/2021: Histories, Spaces and Heritages at the Transition from the Ottoman Empire to the Greek State

BCHmc 4 couv

Table des matières:

Continuer la lecture de Bulletin de correspondance hellénique moderne et contemporain 4/2021: Histories, Spaces and Heritages at the Transition from the Ottoman Empire to the Greek State

Balkanologie vol.16 n°2/2021

L’environnement dans les Balkans : enjeux historiques et contemporains, coordonné par François Lerin et Claire Bernard-Mongin 

   

avec les contributions de George Andrei, Josef Djordjevski, Tibissaï Guevara-Braun, Chloé Vlassopoulos, Héléna Karka, Nebojša Vukadinović, Jelisaveta Vukelić, Mina Petrović et Ana Kukuridi, Sanja Potkonjak et Tea Škokić.

Huit articles couvrent une large palette de questions environnementales à partir d’approches et de méthodes de sciences sociales variées. Un dossier résolument pluridisciplinaire donc. Trois articles analysent des moments d’histoire environnementale (Roumanie, Croatie, Albanie), proposant une mise en perspective de la constitution des enjeux environnementaux. À partir d’approches sectorielles, trois autres textes concernent en Grèce des questions énergétiques et minières, et en Serbie des politiques publiques environnementales post-communistes. Enfin, les deux dernières contributions abordent les mobilisations environnementales contemporaines en Croatie et Serbie. Autant de pistes qui dévoilent une partie d’un champ de recherche en plein bourgeonnement.

Note de lecture et  Comptes rendus 

avec les contributions de Catherine Samary, Chiara Bonfiglioli, Juliette Ronsin, Aliki Angélidou

Lucile Arnoux-Farnoux (Dir.), Le double voyage : Paris‐Athènes (1945‐1975), l’École française d’Athènes, 2022, (456 p., 45,00 €)

Les années 1945-1975 représentent un sommet dans les échanges culturels franco-grecs, en dépit – ou peut-être justement à cause – des crises successives que connaît la Grèce durant cette période, depuis la guerre civile (1944-1949) jusqu’à la dictature militaire (1967-1974). Le Paris de l’après-guerre exerce encore un attrait incontesté sur les élites intellectuelles et artistiques grecques, qui y trouvent à la fois un refuge contre l’arbitraire qui règne dans leur pays et une ouverture sur la modernité. La Grèce est à Paris : des architectes grecs y font carrière, souvent en passant par l’atelier de Le Corbusier, une nouvelle génération d’artistes y expose, tandis que la traduction de la littérature grecque en français connaît un essor sans précédent. Mais le voyage se fait dans les deux sens, et la France est aussi en Grèce, à travers l’influence exercée par les idées, aussi bien dans le domaine artistique que dans celui des lettres et de la philosophie. Parmi les nombreux acteurs de ce double voyage, d’une rive à l’autre de la Méditerranée, le lecteur rencontrera les noms de Candilis, Dubuisson, Xenakis, Restany, Kessanlis, Aragon, Ritsos, Éluard, Kazantzakis, Sartre, Vassilikos, Milliex et bien d’autres.

Continuer la lecture de Lucile Arnoux-Farnoux (Dir.), Le double voyage : Paris‐Athènes (1945‐1975), l’École française d’Athènes, 2022, (456 p., 45,00 €)

Nathalie CLAYER: Une histoire en travelling de l’Albanie (1920-1939). Avec, au-delà et en-deçà de l’État, Paris, Karthala, 2022 (492 p./33 €)

Une histoire en travelling de l'Albanie (1920-1939). Avec, au-delà et en-deçà de l'État

 

L’État-nation a nationalisé les historiographies. La construction étatique doit-elle pour autant être rejetée en tant qu’objet d’étude ? Non, bien sûr, mais il faut assurément l’aborder autrement. C’est ce que suggère déjà une nouvelle historiographie qui, avec le développement de l’histoire globale, s’attache à élargir la focale. Dans cet ouvrage, il s’agit aussi de prendre l’État-nation au sérieux, de l’appréhender comme un espace de sens, de circulations, de contraintes et de possibilités, qui se construit et se remodèle dans le temps, en interaction avec d’autres espaces sociaux et selon des temporalités multiples.

Nathalie Clayer saisit ainsi la formation de l’État albanais dans l’entre-deux-guerres et la transformation de ses espaces sociaux dans un mouvement de travelling. Son objectif n’est pas fixé sur les institutions telles qu’on les observe habituellement, ni sur des trajectoires d’individus qui donneraient à voir l’importance des dynamiques infra- ou transnationales. Sa « caméra » bouge constamment de façon à mieux saisir la complexité des dynamiques.

Une contribution majeure à la question de l’État-nation, un apport érudit à l’histoire albanaise et une proposition audacieuse sur les méthodes narratives de l’histoire.

Le carnet de l'Association française d'études sur les Balkans / The Blog of the French Association of Balkan Studies

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search