Archives de catégorie : Livres / Books

Jelena Novaković, Le Surréalisme de Belgrade

Le Surréalisme de Belgrade

Le surréalisme de Belgrade s’épanouit entre 1922 et 1932. Il se développe en même temps que le surréalisme français, mais, en tant que mouvement organisé, il se forme un peu plus tard que celui de Paris et sa durée est plus courte. La constitution du mouvement est précédée d’une période pré-surréaliste, qui commence en 1922 par la publication de la revue Putevi [Chemins], à laquelle s’ajoute bientôt la revue Svedočanstva [Témoignages], et elle dure jusqu’à la parution de l’almanach bilingue Nemoguće-L’impossible (1930) . Il est à noter que la période 1927-1930 est marquée par la parution de quelques publications surréalistes capitales de Milan Dedinac, de Marko Ristić, ou d’Aleksandar Vučo.

En tant que mouvement organisé le surréalisme de Belgrade commence en 1930, au début de la période d’absolutisme en Serbie, qui va durer jusqu’à la Seconde Guerre mondiale (Dictature du 6 janvier 1929 et Constitution octroyée du 3 septembre 1931) et où l’esprit surréaliste d’opposition et de révolte prend un caractère social et politique, en accord avec l’esprit révolutionnaire du surréalisme français. Quand on parle du surréalisme de Belgrade, trois questions se posent : sur quel terrain intellectuel, politique et littéraire ce mouvement s’est-il greffé en Serbie ? Comment a-t-il enrichi la production surréaliste ? Comment ses fleurons ont-ils été occultés, pour reparaître, d’une manière différente, plus discrète, après la Seconde Guerre mondiale, au cours des années 1950 ?

Continuer la lecture de Jelena Novaković, Le Surréalisme de Belgrade

Xavier Bougarel, Chez les partisans de Tito, Editions Non Lieu, 2023 ( 254 p., 18 €)

Qui se souvient encore des partisans yougoslaves de Tito, le plus important mouvement de résistance armée dans l’Europe occupée ? Adulé hier par les uns, dénigré aujourd’hui par les autres (ou par les mêmes), il reste largement inconnu du public français. Cet ouvrage permet au lecteur de découvrir ce mouvement au plus près, non pas par le récit de batailles épiques, mais par la reconstitution minutieuse de la vie dans les territoires libérés. Comment les partisans ont-ils restauré la communauté des peuples yougoslaves ? Comment organisaient-ils la participation politique de la paysannerie, de la jeunesse, des femmes ? Quel était le rôle du Parti communiste ? Sur quelles bases reposait l’économie de territoires libérés ? Quelle conception les partisans avaient-ils de la justice, de la vengeance et du pardon ? Telles sont quelques unes des questions auxquelles l’auteur entreprend de répondre.

Xavier Bougarel est chercheur au CNRS au Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBAC). Il a déjà écrit ou co-écrit plusieurs ouvrages dont La division Handschar – Watten-SS de Bosnie, 1943-1945 et Les musulmans de l’Europe du Sud-Est – Des Empires aux Etats balkaniques.

Nadège Ragaru, Bulgaria, the Jews and the Holocaust. On the Origins of a Heroic Narrative, Rochester Studies in East and Central Europe Series, 2023 (406 P., $39.95 / £29.99)

Présentation
Enquête historique profondément originale, cet ouvrage propose une réflexion critique sur les silences du passé et la mémoire de l’Holocauste.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Bulgarie, pourtant alliée du Troisième Reich, n’a jamais déporté sa communauté juive. Jusqu’à récemment, cette image de la Bulgarie comme exception européenne a prévalu, mais à un certain prix. Elle ignorait en effet la rafle de la quasi-totalité des Juifs vivant dans les territoires yougoslaves et grecs sous occupation bulgare entre 1941 et 1944, qui furent en fait déportés vers la Pologne, où ils furent assassinés.

Dans cette nouvelle traduction anglaise de son ouvrage publié à l’origine en français, Nadège Ragaru présente une passionnante et vaste enquête archivistique couvrant 80 ans et six pays (Bulgarie, Allemagne, États-Unis, Israël, Macédoine du Nord et Serbie), explorant ainsi les origines et la perpétuation de ce récit héroïque du passé de la Bulgarie. Passant des sphères juridiques aux sphères politiques, des créations artistiques aux expositions muséales, de l’écriture de l’histoire aux controverses publiques transnationales, elle montre comment l’Holocauste au nord du Danube est devenu un “sauvetage” au sud du fleuve. Elle retrace la manière dont les mérites individuels ont été transformés en réalisations “nationales”, tandis que la responsabilité des déportations a été imputée à l’Allemagne nazie. Enfin, elle montre comment les discussions sur l’Holocauste en Bulgarie ont été prises en otage par les dynamiques de la guerre froide avant 1989, pour ensuite céder la place aux luttes politiques et mémorielles. Continuer la lecture de Nadège Ragaru, Bulgaria, the Jews and the Holocaust. On the Origins of a Heroic Narrative, Rochester Studies in East and Central Europe Series, 2023 (406 P., $39.95 / £29.99)

Sylvain Guyot, Atlas Poétique des Montagnes Grecques, Anavasi (270.p, 32,50€)

L’Atlas poétique des montagnes grecques présente de manière sensible et poétique les découvertes successives de 13 massifs montagneux grecs, réalisées par Sylvain Guyot et sa famille entre 1991 et 2022. Béatrice sa femme, Héloïse et Joaquim leurs deux enfants ont chacun laissé une trace originale dans cet Atlas. Géographie, cartographie, histoire, mythologie, randonnées à expérimenter, et portraits d’habitant-e-s des montagnes grecques sont au programme de ces itinérances estivales, mais aussi hivernales, dans les hautes terres de Grèce. Un pays balkanique composé à 80% de montagnes, avec de très nombreuses cimes s’élevant entre 2400 et 2900m d’altitude ! Du Mont Olympe, des imposantes montagnes du Pinde jusqu’aux montagnes de Crète centrale et occidentale, en passant par les sommets méconnus du nord du Péloponnèse, du Pélion ou de Naxos, cet Atlas Poétique est le premier ouvrage du genre en langue française sur les montagnes grecques.

-> Lien pour accéder aux visuels

L’auteur :

Sylvain Guyot, est géographe à l’Université Bordeaux Montaigne/CNRS, membre junior de l’Institut Universitaire de France (2017-2022), et artiste-cartographe. Philhellène, il parcourt sans relâche la Grèce depuis son adolescence, de découvertes amicales puis familiales à des missions de terrain (montagnes du Pinde) et résidences artistiques (île de Tinos).

Préface d’Isabelle Sacareau, géographe à l’Université Bordeaux Montaigne/CNRS, spécialiste du tourisme et des espaces montagnards.

Postface de Véronique André-Lamat, géographe à l’Université Bordeaux Montaigne/CNRS, spécialiste des aires protégées, et pratiquante de la Grèce depuis la plus tendre enfance.

La publication de cet ouvrage a été rendue possible grâce aux éditions Anavasi, à l’Institut Universitaire de France, l’Université Bordeaux Montaigne, l’UMR Passages CNRS et un financement participatif.

Commandez l’ouvrage :

  • Commandez l’ouvrage :  – Depuis le site de l’éditeur (fortement conseillé pour la Grèce et les
    Balkans), avec possibilité supplémentaire d’acheter les différentes
    cartes détaillées de randonnées des 13 massifs
     prix = 32,5 Euros (frais de port non inclus)

      – Directement auprès de l’auteur par envoi suivi (conseillé pour la
    France), demande de dédicace personnalisée possible, paiement par
    virement ou par chèque. Contact : sguyotatlas@gmail.com

    *** Prix promotionnels pour les adhérents de l’association AFEBALK
    directement auprès de l’auteur : 1 exemplaire => 20 Euros + 10 Euros de frais de port = 30 Euros; 2 exemplaires => 40 Euros + 15 Euros de frais de port = 55 Euros; 3 exemplaires => 55 Euros + 15 Euros de frais de port = 70 Euros.

Présentations publiques :

  • le samedi 25 novembre 2023 @ 19h à Talence (33), salle du Grand Préfabriqué, Allée des Petits Rois. Apéritif et repas grec à la suite

I. Davion, S. Jeannesson (éd.): Les traités de paix (1918-1923)

 

Isabelle Davion, Stanislas Jeannesson, Renaud Dorlhiac et Sorbonne Université Presses ont le plaisir de vous inviter à l’échange qui aura lieu autour du livre Les traités de paix (1918-1923), la paix les uns contre les autres.

Cet événement se tiendra dans l’amphithéâtre Georges Molinié de la Maison de la Recherche (28 rue Serpente, 75006 Paris) le mercredi 15 novembre 18 h 15.

Cet échange sera suivi par un temps de rencontre à la librairie de Sorbonne Université Presses. Détails et contact ici.

Bertrand de la Borderie: Le Discours du Voyage de Constantinoble (1542), édité par Christian Barataud et Danielle Trudeau, Paris, Garnier, Textes de la Renaissance n. 67, 2023 (251 P., 32 €)

Le Discours du Voyage de Constantinoble. (1542)

Envoyé par François Ier dans l’Adriatique, Bertrand de La Borderie entreprend le récit de son périple pour tromper l’ennui et l’angoisse d’être oublié par sa fiancée. De la synthèse des choses vues, de la doctrine courtoise et de l’expérience mystique de cette traversée naît un récit initiatique original.

Plus d’informations ici.

Centenaire de l’Institut d’études slaves / Centenary of the Institute for Slavic Studies

L’Institut d’études slaves (Paris 6e) fête ses 100 ans en organisant de nombreuses rencontres scientifiques entre le 17 et le 26 octobre 2023, notamment une table ronde sur la Réception des littératures slaves contemporaines en France le mardi 24 octobre ou encore une journée d’études sur L’Institut d’études slaves et ses premières recherches en ethnographie, oralité et culture matérielle le vendredi 26 octobre.

Voici le programme complet (pdf), et ci-dessous les programmes détaillés du 24 et 26 octobre:

Continuer la lecture de Centenaire de l’Institut d’études slaves / Centenary of the Institute for Slavic Studies

Mobilité internationale vers l’EFA / International mobility of researchers towards EFA

Soutien à la mobilité internationale 2024 – mobilité vers l’École française d’Athènes

Dans le cadre du soutien à la mobilité internationale, l’InSHS du CNRS et l’École française d’Athènes proposent aux chercheur(e)s, enseignant(e)s-chercheur(e)s et ingénieur(e)s de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle une aide pour la réalisation d’actions de recherche en 2024.

L’appel à candidature pour l’année 2024 est lancé. Pour plus d’informations, voir le site de l’EFA.

Date limite de candidature : 14 novembre 2023 (minuit).