Archives de catégorie : Cours / Teaching

IFEA (Institut Français d’Études Anatoliennes)

D. Triantaphyllou et M. Aydın (K. Has Üniversitesi) « Quo Vadis Turkey and Greece/Cyprus Relations? Impacts on Turkey’s Foreign Policy « , IFEA 11 novembre 2020. https://www.facebook.com/IFEA.Istanbul/videos/691871795073586

N. Sigalas (CETOBAC) « How millet became the nation. A conceptual history of the word millet in the Longue durée of Ottoman History », IFEA, 9 novembre 2020. https://www.facebook.com/IFEA.Istanbul/videos/730500267557717

Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques

Campus Condorcet
Salle 3.09
Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
annuel / bimensuel (1re/3e/5e), vendredi 10:00-13:00
du 6 novembre 2020 au 18 juin 2021

L’objectif : se familiariser avec les « études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques », en testant quelques-uns des répertoires disciplinaires (anthropologie et ethnologie, histoire, science politique, sociologie) qu’elles mettent en œuvre. Autrement dit, le séminaire vise à s’interroger sur les articulations entre la topique des études aréales et les dispositifs optiques des sciences humaines et sociales.

La démarche : suivre des itinéraires et prendre part à des débats, qu’ils soient propres à une « aire » ou transversaux à elle ; recenser les objets, catégories, espaces et temps auxquels nos terrains d’étude sont indexés ; et ce faisant, s’efforcer aussi de combiner des savoirs situés à des opérateurs de généralisation. Car ni la fréquentation d’une collectivité linguistique ou d’un corpus documentaire, ni la délimitation d’un groupe ethnique ou d’une cité nationale ne doivent circonscrire notre champ d’expérience scientifique.

En pratique : des textes préparatoires permettent, à chaque séance, d’étudier itinéraires et débats en situation. L’accent sur les débats permet de marquer le caractère dissensuel des pratiques et des savoirs des sciences sociales à un moment donné. L’accent sur les itinéraires donne à voir que ce dissensus peut aussi se retrouver au fil d’un parcours de recherche.

Continuer la lecture de Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques

Atelier travaux en cours des doctorant·e·s du CETOBaC et du CERCEC

webinaire
Enseignement à distance
annuel / mensuel (3e), mardi 15:00-17:00
du 17 novembre 2020 au 15 juin 2021

Le but de l’atelier consiste à créer un atelier de travail pour discuter du fond comme de la forme de travaux en cours entre doctorants et jeunes docteurs. L’atelier accueille une ou deux présentations de travaux par séance. Deux formes d’intervention sont possibles. La plus courante consiste à envoyer un texte à l’avance (projet de thèse, chapitre ou article en cours d’écriture, etc.) qui sera lu par les participants et fera l’objet d’une discussion pendant une heure. Il est également possible, plutôt que d’envoyer un texte, de faire une présentation orale d’environ 30 minutes, suivie de 30 minutes de discussion.

Cet atelier se veut un espace de recherche et d’échange bienveillant et critique pour les doctorants, les jeunes docteurs et les autres chercheurs du CERCEC et du CETOBaC. Pluridisciplinaire, il est ouvert aux anthropologues, sociologues, historiens et aux autres chercheurs en sciences sociales. Bien que consacré principalement aux recherches portant sur l’Europe centrale et orientale, les Balkans, la Turquie, la Russie, l’Asie centrale et le Caucase, ainsi que l’Empire ottoman et l’URSS, l’atelier est ouvert à tous les doctorants et les autres chercheurs venus d’autres centres de recherche qui souhaitent y participer.

Pour plus d’informations : https://enseignements.ehess.fr/2020-2021/ue/589

Histoire, politique et culture en Europe médiane

Inalco, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris, les mardis de 16h30 à 18h30, Salle 4.15

Coordination : Irina Gridan et Jana Vargovčíkova au Semestre 1, Anne Madelain au Semestre 2

Contacts : irina.gridan@inalco.fr, jana.varg@gmail.com, anne.madelain@inalco.fr

Thème de l’année 2020-2021 : Contestations et mobilisations en Europe médiane : acteurs, registres, méthodes (du XIXe siècle à nos jours)

Les grandes causes sociétales comme la protection de l’environnement, l’égalité des genres ou la lutte contre la corruption, souvent articulées à des contestations du pouvoir politique, ont été investies avec intensité dans les pays de l’Europe médiane au cours des dernières années.
Ces mouvements actuels invitent à interroger les formes des contestations et des mobilisations que cet espace a connues depuis le XIXe siècle, dans une perspective renouvelée. En effet, la circulation des acteurs, des registres et des modalités d’engagement conduit à analyser les transformations du politique et la dimension transnationale des mobilisations. Ces dernières engendrent également un brouillage entre les espaces de la vie privée, de la vie économique et de la vie politique, qui devient un lieu de transformation des représentations, des catégorisations et des pratiques sociales. Cet examen permet enfin de mieux cerner les spécificités de l’espace postcommuniste à cet égard.
Grâce à la diversité de leurs ancrages, les travaux et les recherches présentés dans le cadre de ce séminaire permettent d’engager un dialogue interdisciplinaire et comparatiste sur les méthodes d’étude des mobilisations, avec pour ambition de contribuer au renouvellement du regard sur l’histoire, la politique et les sociétés en Europe médiane, au prisme des mobilisations et des contestations.
  Continuer la lecture de Histoire, politique et culture en Europe médiane

L’Europe du Sud-Est au prisme spatial. Chantiers de recherche

105 bd Raspail
Salle 10
105 bd Raspail 75006 Paris
annuel / mensuel (1re), jeudi 15:00-19:00
du 5 novembre 2020 au 6 mai 2021

En ligne (Lien en à la salle virtuelle: https://webinaire.ehess.fr/b/cla-a4t-dph).

Dans le prolongement de l’année précédente, le séminaire aura pour but de présenter et de discuter des recherches en cours sur le Sud-Est européen (Turquie comprise) entre le XIXe et le XXIe siècle, c’est-à-dire de l’époque tardo-impériale au post-communisme. Dans une approche pluridisciplinaire, il s’agira d’aborder des objets variés (mouvements sociaux, fait religieux, développements économiques, relations de genre, etc.) en insistant sur leurs dimensions spatiales. On se concentrera donc sur l’imbrication des lieux et des rapports sociaux qui leur sont associés, c’est-à-dire sur les modalités à travers lesquelles les interactions sociales sont spatialisées. Le programme sera défini en fonction des intérêts scientifiques des participant·e·s qui prendront une part active dans l’organisation et l’animation des séances. Celles-ci pourront avoir différents formats : atelier de lecture, présentation des travaux en cours, intervention de collègues extérieurs, etc.

3 décembre: Écrire l’itinérance 

Littérature de l’exil, littérature de voyage, les textes étudiés au cours de la séance racontent la fréquentation « d’espaces autres » (Michel Foucault, Architecture, Mouvement, Continuité, n°5, octobre 1984, pp. 46-49). Investissant des lieux supposément nouveaux et étrangers au regard de leurs origines nationales/régionales, les auteur·ices rencontré·e·s utilisent le medium de l’écriture pour reconfigurer les représentations des espaces présents et ou passés voire pour créer un « tiers-espace », – pour reprendre le concept de Homi Bhabha – concret ou métaphorique, qui bouleverse les hiérarchies politiques, les catégories traditionnelles ainsi que les pratiques spatiales du genre, de la langue ou encore de la religion. Traducteur·ices pour l’institution dominante qui publie leurs œuvres tout autant que pour leur auditoire, ces transfuges parviennent à conjuguer les grilles d’analyse pour faire le récit de vies sociales denses et minées de contradictions, où les appartenances territoriales et les identités nationales et sociales sont sans cesse interrogées et recréées.

Continuer la lecture de L’Europe du Sud-Est au prisme spatial. Chantiers de recherche

Genre, corps et sexualité dans l’Europe du Sud-Est et au Moyen Orient. Chantiers de recherche

105 bd Raspail
Salle 6
105 bd Raspail 75006 Paris
annuel / mensuel (2e), lundi 15:00-19:00
du 14 décembre 2020 au 14 juin 2021

Le cycle de séminaires aura pour but de présenter et de discuter des recherches en cours qui portent sur l’Europe du Sud-Est ou le Moyen Orient, et mobilisant le genre, le corps et la sexualité. Au cours des dernières décennies, les travaux de chercheuses et chercheurs dans des disciplines fort différentes (sociologie, science politique, histoire, anthropologie, géographie etc.) ont accordé à ces trois catégories une place de plus en plus importante dans les études sur ces aires culturelles, contribuant à mettre en lumière des relations de pouvoir et des hiérarchies autrement vouées à rester invisibles. Ces recherches ont non seulement contribué à enrichir la réflexion sur le genre, le corps et la sexualité au sein des sciences sociales, mais aussi abouti à réinterroger la notion même d’aire culturelle.

Ce séminaire veut en premier lieu fédérer les activités du Champ études de genre du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC), tout en étant ouvert à toutes et tous. Son programme sera défini en fonction des intérêts scientifiques des participant·e·s, qui seront appelé·e·s à prendre une part active dans l’organisation et l’animation des séances. Plusieurs formats pourront être explorés : atelier de lecture, présentation des travaux en cours, intervention de collègues extérieurs, etc.

Continuer la lecture de Genre, corps et sexualité dans l’Europe du Sud-Est et au Moyen Orient. Chantiers de recherche