Archives de catégorie : Chercheurs invités / Guest scholars

Ioan Marius Eppel invité au CETOBaC du 22 février au 11 mars

Ioan Marius Eppel

Marius Eppel is Lecturer at the Faculty of History and Philosophy, Babeş-Bolyai University, Cluj-Napoca (Romania). He has a PhD in History (2006) and completed his Habilitation in History in 2015. His research areas include: modern history, the history of Transylvania, the history of the Orthodox church, family history, religious anthropology, and cultural anthropology. His most relevant publications are: Marius Eppel, Politics and Church in Transylvania 1875-1918, Frankfurt am Main, Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Wien: Peter Lang Internationaler Verlag der Wissenschaften, 2012; Marius Eppel (co-editor), Intermarriage throughout History, Newcastle-upon-Tyne: Cambridge Scholars Publishing, 2014; Marius Eppel (co-author), Voices of the Churches, Voices of the Nationalities. Competing Loyalties in the Upper House of the Hungarian Parliament (1867-1918), Berlin: Peter Lang, Internationaler Verlag der Wissenschaften, 2019; Marius Eppel (ed.), Connecting Faiths and Nationalities: A Social History of the Clerical Profession In Transylvania (1848-1918), Peter Lang Publishing House, Berlin, 2021.

Conférences

JEUDI 22 FÉVRIER | 10H30-12H30

Évolutions démographiques en Transylvanie (XIXe-XXIe siècles)

Séance exceptionnelle. Discutantes : Morgane Labbé (CRH) et Catherine Horel (CETOBaC)

Salle A602 • Bâtiment de l’EHESS – 2 cours des Humanités, 93300 Aubervilliers

MARDI 27 FÉVRIER | 14H30-16H30

Church and ethnicity. How confession shaped national identity in Transylvania (19th-21st centuries)

Dans le cadre du séminaire « Controverses balkaniques. L’Europe du Sud-Est au prisme des débats en sciences sociales (XIXe-XXIe siècle) », animé par Nathalie Clayer et Fabio Giomi

Salle A602 • Bâtiment de l’EHESS – 2 cours des Humanités, 93300 Aubervilliers

MARDI 5 MARS | 17H00-19H00

Making the Mediators: The Middle Clergy, Family Ties, and the State in Late 19th and Early 20th century Transylvania

Dans le cadre du séminaire « Histoire, politique et culture en Europe médiane », animé par Etienne Boisserie et Jana Vargovčíková

Salle 5.08 • Inalco – 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris

LUNDI 11 MARS | 14H30-17H30

Le choix du conjoint au sein des mariages mixtes en Transylvanie: l’importance de la religion (XXe-XXIe siècles)

Dans le cadre du séminaire « Territoires et trajectoires du religieux dans l’Europe du Sud-Est, XVIIIe-XXIe siècle », animé par Catherine Horel et Galia Valtchinova

Salle A602 • Bâtiment de l’EHESS – 2 cours des Humanités, 93300 Aubervilliers

École française d’Athènes: Recrutement de 10 membres scientifiques

Le concours de recrutement des membres scientifiques de l’École française d’Athènes est ouvert!
Pour l’année 2024-2025, dix postes de membre de l’École française d’Athènes seront vacants ou susceptibles d’être vacants à compter du 1er septembre 2024.

Peuvent se porter candidats
1° Les doctorants ;
2° Les titulaires d’un diplôme national de niveau égal ou supérieur au doctorat ;
3° Les maîtres de conférences ou personnels assimilés en application de l’article 6 du décret du 16 janvier 1992 ;
4° Les personnes qui justifient de titres ou diplômes universitaires ou scientifiques étrangers jugés équivalents par la commission d’admission.

Vous trouverez ici le détail de l’appel à candidatures. Les dossiers doivent être déposés avant le 15 février 2024.

Mobilité internationale vers l’EFA / International mobility of researchers towards EFA

Soutien à la mobilité internationale 2024 – mobilité vers l’École française d’Athènes

Dans le cadre du soutien à la mobilité internationale, l’InSHS du CNRS et l’École française d’Athènes proposent aux chercheur(e)s, enseignant(e)s-chercheur(e)s et ingénieur(e)s de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle une aide pour la réalisation d’actions de recherche en 2024.

L’appel à candidature pour l’année 2024 est lancé. Pour plus d’informations, voir le site de l’EFA.

Date limite de candidature : 14 novembre 2023 (minuit).

Atelier-rencontre avec Zora Hesova

Zora Hesová est maîtresse de conférences au Département de sciences politiques de la Faculté des lettres de l’Université Charles, à Prague. Elle travaille sur les rapports entre religion et politique à l’époque contemporaine et sur l’islam en Europe, avec une attention particulière pour l’Europe centrale et balkanique. Grâce à un financement du CEFRES à Prague, elle est chercheuse invitée au CETOBaC en octobre et novembre 2023.

Jeudi 19 octobre 2023, 10 :00 – 12 :00
Atelier-rencontre CETOBaC-IISMM : « L’institutionnalisation de l’islam dans les Balkans : le cas de la Communauté islamique de Bosnie-Herzégovine »
EHESS, 54 boulevard Raspail, 3 e étage, salle B3_18

Inscription : https://forms.office.com/e/tHjmc0yRVU 

Vous avez également la possibilité de suivre l’atelier en visioconférence : 
https://bbb.ehess.fr/b/fra-lzk-hvs-wue

Jeudi 23 novembre 2023, 12 :30 – 14 :30
Intervention « La ‘nouvelle droite’ tchèque : sources intellectuelles et politiques d’un discours néoconservateur émergent »
Dans le cadre du séminaire « Mobilisations conservatrices : idées, acteurs, circulations transnationales »
Campus Condorcet, Centre des colloques, 3 e étage, salle 3.07

CfA – Visiting Fellowship Program at the Institute of Contemporary History in Ljubljana

The Institute of Contemporary History (Inštitut za novejšo zgodovino) in Ljubljana has launched a Visiting Fellowship program and is accepting applications for the Visiting Fellowship program starting from October 1, 2022.

Deadline for applications: June 15

link: https://www.inz.si/en/Visiting-Fellowship_program/

Scholars working in the field of contemporary political, social, economic history or related disciplines, as well scholars working in the field of digital humanities, are invited to apply for the fellowship of two to four months in the period between October 1, 2022, and October 1, 2023.

The Institute is offering:

  • Free accommodation in an apartment in Dom Podiplomcev in Ljubljana.
  • Travel expenses for a round trip from the home institution (max 500 eur).
  • A working space at the Institute (Privoz 11, near the National Archives and the National and University Library).
  • An access to the library of the Institute, which is one of the finest libraries for 20th century history in Slovenia, containing publications from the whole Yugoslav space (and broader).
  • A friendly working environment and an opportunity to participate in the work of the Institute and to foster long-term individual and institutional cooperation.

The Institute does not offer any additional financial assistance, but the fellowship can of course be combined with other forms of funding (for example, researcher’s home institution, COST Actions’ Short Term Scientific Missions, Erasmus traineeship program, CLARIN ERIC Mobility Grants, etc.)

Laurent Mignon – Professeur invité à l’EHESS

Laurent Mignon est professeur associé en langue et littérature turques à l’Université d’Oxford et est Fellow du Saint Antony’s College. Ses sujets de recherches incluent la littérature et l’histoire intellectuelle turques modernes, les littératures mineures de Turquie, la littérature socialiste, l’ésotérisme et les formes de spiritualités alternatives, ainsi que la réception de la poésie japonaise en Turquie.

Il est invité dans le cadre du Programme Professeurs invités de l’EHESS, sur proposition de Nathalie CLAYER (CETOBaC).

CONFÉRENCES

« “Dieu créa l’univers et l’homme Dieu” : La dissidence religieuse dans la littérature sépharade de langue turque »

Dans le cadre du séminaire « Le fait associatif à l’épreuve des acteurs religieux/du religieux. Réseaux, circulations et échanges en Europe du sud-est aux XIXe-XXIe siècles », organisé par Nathalie Clayer et Fabio Giomi. 

Après une courte présentation de la genèse de la littérature judéo-turque en Turquie ottomane, j’aborderai les écrits politico-religieux d’Avram Naon, Isak Ferera et Mahir Ruso publiés dans le contexte de la revue progressiste Mir’ât (Le miroir, 1909) et leur influence à l’époque républicaine. Leur humanisme d’inspiration religieuse se voulait un défi à la fois aux autorités politiques et religieuses.

  • Lundi 25 mars 2019, de 17h à 19h, EHESS, salle 7, 105 Bd Raspail, 75006 Paris

« Yahya Kemal Beyatli : Mythes et mythologies »

Dans le cadre du séminaire « Le fait associatif à l’épreuve des acteurs religieux/du religieux. Réseaux, circulations et échanges en Europe du sud-est aux XIXe-XXIe siècles », organisé par Nathalie Clayer et Fabio Giomi.

Le poète et essayiste Yahya Kemal Beyatlı est lu aujourd’hui comme le chantre de la civilisation turco-ottomane et l’auteur d’une poésie néoclassique où se rencontrent Baki et Baudelaire, Nedim et Moréas. Pourtant outre des textes et poèmes qui expriment une nostalgie certaine pour un islam populaire turco-ottoman, d’autres textes chantent les dieux et délices de la Grèce et de la Rome antiques. Cette conférence propose de dresser le portrait du poète entre son mythe et sa passion pour la mythologie.

  • Lundi 1er Avril 2019, de 17h à 19h, EHESS, salle 7, 105 Bd Raspail, 75006 Paris

« Les haïkus de Kikaku entre Emile Steinhilber-Oberlin et Orhan Veli. »

Dans le cadre des Rencontres du CETOBaC avec l’INaLCO

L’histoire du haïku en Occident est le produit de rencontres entre modernismes littéraires et traditions japonaises. Bien que moins étudiée, la situation turque est similaire. Le poète avant-gardiste Orhan Veli Kanık découvrit le haïku durant les années 30 à travers les traductions du poète Takarai Kikaku réalisées par Kuni Matsuo and Emile Steinilber-Oberlin, ouvrant ainsi de nouvelles voies pour sa quête minimaliste.

  • Vendredi 5 avril 2019, de 9h30 à 11h, INaLCO, Auditorium du Pôle des langues et civilisations, 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris

« Écrire une histoire alternative de la littérature ottomane »

Dans le cadre du séminaire de Timour Muhidine (INaLCO).

A l’aube de la guerre des Balkans (1912-13), l’écrivain anarchisant Baha Tevfik invitait les intellectuels à se libérer du « joug du passé et de la nationalité. » Dans les pas de Tevfik, je m’interrogerai sur les conséquences de cette invitation pour les historiens de la littérature turco-ottomane en évoquant les littératures mineures, la place de la littérature missionnaire ainsi que l’impact de la « révolution des lettres » de 1928 sur l’historiographie littéraire.

  • Jeudi 11 avril 2019, de 17h à 19h, BULAC, salle RJ 23, 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (la date de la conférence a changé)