Archives de catégorie : 2024

Dispositif d’accueil en délégation d’un enseignant-chercheur à l’EFA – 2024-25

L’École française d’Athènes lance un appel à candidature s’adressant aux enseignants-chercheurs. La candidature pour 2024-25 est prolongé jusqu’au 10 juin 2024, voir ici pour plus d’informations.

Dans le cadre du soutien au rayonnement international de la recherche en SHS par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, un nouveau dispositif de mobilité de longue durée (un semestre ou un an) a été ouvert en 2021 dans chacune des cinq Écoles françaises à l’étranger pour encourager l’élaboration et le dépôt de projets de recherche répondant à des appels nationaux ou européens.

À l’École française d’Athènes, ce dispositif, qui vient compléter les possibilités déjà existantes pour des mobilités plus courtes (dispositif « chercheurs résidents » et dispositif SMI) se traduit par l’accueil en délégation d’un enseignant-chercheur d’une université française ou d’un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche français, pour une durée d’un an ou d’un semestre.

Au cours de son séjour en délégation, l’enseignant-chercheur bénéficiera d’un environnement de travail fourni par l’École française d’Athènes pour développer ses recherches et préparer le dépôt d’un projet de type ERC, Horizon Europe, ANR ou autre, en partenariat avec l’EFA et sur des thématiques susceptibles de s’inscrire dans les axes et la programmation de recherche de l’établissement.

 

La bibliothèque du CETOBaC – Interview avec Catherine Horel

La « Bibliothèque du CETOBaC » est une série d’entretiens vidéos présentant les publications récentes des membres du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (EHESS-CNRS-Collège de France, Paris) ou des chercheuses et chercheurs qui lui sont affiliés. Elle met ainsi en valeur des études et synthèses qui aident, dans une approche de sciences sociales, à la compréhension de l’histoire et du présent des sociétés d’un ensemble d’aires allant des Balkans à l’Asie centrale, en passant par la Turquie et le Proche Orient.

Découvrez le dernier épisode de la série (en cliquant ici), avec l’interview de Catherine Horel, membre du CETOBaC, à propos de son ouvrage Multicultural Cities of the Habsburg Empire. 1880–1914 : Imagined communities and conflictual encounters (Central European University Press, 2023).

Mémoires divisées et imaginaires politico-culturels en Europe après la guerre froide

Appel à contributions pour le premier numéro de la revue EUrope : cultures, mémoires, identités, à paraître en 2025

Les soumissions sont attendues, en français ou en anglais, d’ici le 18 juin 2024. Pour plus de détails, voir ici.

Thèmes proposés:

We invite scholars based in multiple disciplinary domains – cultural memory studies, the political sociology of memory, cultural and literary studies, comparative political studies, geopolitics, historiography, mnemohistory, European studies, international relations etc. – to contribute with articles to the first issue of the journal Europe: cultures, mémoires, identités, in approaching, for example, the following topics (without limiting at them):

  • Legacies of Cold War and “regions of memory” in Central and Eastern Europe
  • Political memory games in the Central- and Eastern-European space after the end of Cold War
  • The Revolutions of 1989 and the fragmented memories (political, cultural, social, and autobiographical) of the former Eastern bloc
  • Lieux de mémoire, politics of history and cultural texts in the memory cultures of Central and Eastern Europe in the aftermath of 1989/ 1991
  • “Painful pasts”, contested histories, and nostalgic memories in Central and Eastern Europe during the democratic transitions
  • Competing traumatic memories in the context of European integration: Holocaust vs. Gulag
  • “Faces” and metamorphoses of nostalgia in the Europe of divided memories: from the 90s to the present days
  • Fragmented memories and mnemohistories of democratic transitions in the Central- and Eastern-European space
  • Nationalism and transnationalism in the political and cultural memories of “Europe’s Europes” in the aftermath of 1989/ 1991
  • Populism, neo-nationalism, and fragmented memories in the context of the enlargement of European Union
  • Conflicting cultural memories, “time maps”, and symbolic geographies in “Europe’s Europes” in the aftermath of 1989/ 1991
  • Memory wars after 1989/ 1991: national(ist) and transnational mobilizations
  • The memory wars in the post-Yugoslav space: from the 90s to present contexts. Competitive memory vs. multidirectional memory. The Yugonostalgic counter-memory. Damnatio memoriae Yugonostalgia. Restorative nostalgia vs. Yugonostalgia. Retrotopias vs. retrospective utopias.
  • “From EUphoria to EU-goslavia”
    Fragmented memories, forms of Euroscepticism, and perspectives on the European common heritage
  • The European integration and the geopolitics of memory
    Instances of the “memory diplomacy” in “Europe’s Europes” after the end of Cold War
  • Fragmented memories and social cohesion in national, regional, and European contexts etc.

Une archéologie des hellénismes sud-slaves (XVIIIe-XXIe siècles)

 

06/06/2024- 18.00 EEST

conférence hybride de Daniel Baric – Sorbonne Université – à l’EFA à Athènes ou bien en ligne: enregistrement ici

L’enjeu d’une science archéologique austro-hongroise fondée non plus seulement sur le passé romain, mais sur le passé grec, apparaît dans les dernières décennies du XIXe siècle. Ce tournant a pour conséquence un investissement accru dans l’infrastructure scientifique développée dans les Balkans, avec la fondation d’un musée d’histoire à Sarajevo et la création en son sein d’un Institut d’études balkaniques par Carl Patsch. Cette institutionnalisation de la recherche austro-hongroise dans le domaine balkanique, tout particulièrement archéologique, pose la question de l’histoire de la médiation des savoirs sur la Grèce et de leur diffusion dans l’espace sud-slave. Dans le cadre du séminaire, seront présentés les résultats d’une recherche en cours sur la réception des antiquités balkaniques dans le cadre impérial austro-hongrois, qui envisage dans un projet qui en est le prolongement une séquence chronologique plus longue, intégrant en particulier l’histoire des traductions et la présence de l’Antiquité dans la production scientifique, mais aussi littéraire et cinématographique.

Le temps de l’après-génocide : reconstruire, se souvenir et transmettre

Cette rencontre est organisée les 16-17/05/2024 par l’École française d’Athènes, en format hybride. Elle bénéficie d’un financement de la Fondation Gulbenkian. Avec la participation de l’UMR SeDyL.

Lieu: Salle des conférences de l’École française d’Athènes, Didotou 6 ou en ligne. Pour participer en ligne, merci de vous inscrire ici.

Le programme détaillé est téléchargeable ici, et des résumés des interventions sont disponibles ici.

La troisième rencontre du programme de recherche « Arméniens et Juifs dans les métropoles du Sud-Est européen » a pour thématique LE TEMPS DE L’APRÈS-GÉNOCIDE: RECONSTRUIRE, SE SOUVENIR ET TRANSMETTRE. Il s’agit de notre troisième et ultime rencontre de ce programme. Elle est consacrée au temps d’après les génocides, tant au niveau des mémoires traumatiques qu’au niveau de la reconstruction des vies collectives et individuelles et de la transmission.

 

Continuer la lecture de Le temps de l’après-génocide : reconstruire, se souvenir et transmettre

Derniers jours de l’exposition “Salonique, ‘Jérusalem des Balkans’, 1870-1920. La donation Pierre de Gigord”

Vous avez jusqu’au 21 avril 2024 pour voir l’exposition au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris (71, rue du Temple, Paris 3e).

Continuer la lecture de Derniers jours de l’exposition “Salonique, ‘Jérusalem des Balkans’, 1870-1920. La donation Pierre de Gigord”

Aides à la mobilité pour doctorants: CEFRES – Prague

Le CEFRES offre des aides à la mobilité d’un an à des doctorant(e)s en 2e année de thèse ou plus inscrit(e)s dans une université en France, Hongrie, Pologne, République tchèque ou Slovaquie. Les travaux des doctorant(e)s doivent s’inscrire dans l’un des axes de recherches du CEFRES. Le montant des aides est de 300 000 CZK pour 12 mois. Période de la mobilité au CEFRES : 1er sept. 2024 – 31 août 2025.

La date limite d’envoi des candidatures est le 17 mars 2024. Pour plus d’informations, et pour télécharger le dossier de candidature, voir le site du CEFRES.

Continuer la lecture de Aides à la mobilité pour doctorants: CEFRES – Prague

Pamela Ballinger invitée par le CETOBaC en février-mars 2024

Pamela Ballinger is Professor of History and the Fred Cuny Chair in the History of Human Rights in the Department of History at the University of Michigan.

Her areas of expertise include human rights, forced migration, refugees, fascism, infrastructure, seaspace, and modern Mediterranean and Balkan history. She is currently at work on two book projects: An Intimate Sea: Sovereignties, Cartographies and Nature along the Modern Adriatic and Materializing Mussolini’s Mediterranean: Infrastructures of Fascist Empire.

Conférences

MARDI 6 FÉVRIER | 17H00-19H00

From Land to Sea: Reconceptualizing Southeastern Europe as a Region

Dans le cadre du séminaire « Histoire, politique et culture en Europe médiane », animé par Etienne Boisserie et Jana Vargovčíková

Salle 5.08 • Inalco – 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris

Continuer la lecture de Pamela Ballinger invitée par le CETOBaC en février-mars 2024