Cahiers balkaniques – Les héritages du traité de Lausanne en Grèce et en Turquie

Cahiers balkaniques – « Les héritages du traité de Lausanne en Grèce et en Turquie », n°50, 2024.

Le 31 janvier 1923 est signé à Lausanne, non loin des eaux calmes du lac, un accord dont la violence inouïe allait changer la Grèce et la Turquie : la Convention sur l’échange obligatoire des populations grecques et turques. Deux millions de personnes échangées « comme des moutons » dirent certains. Le caractère forcé de ces mouvements de population a constitué une première mondiale et le traumatisme de ces événements s’est transmis aux générations postérieures.

Cent ans plus tard, les Cahiers balkaniques ont choisi de consacrer deux numéros aux héritages sociopolitiques et culturels en Grèce et en Turquie de cet accord intégré au traité de Lausanne en juillet 1923.

Notes de la rédaction

Ce numéro a été réalisé avec Métopes, méthodes et outils pour l’édition structurée XML-TEI développés par le pôle Document numérique de la MRSH de Caen.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
AFEBALK (7 juin 2024). Cahiers balkaniques – Les héritages du traité de Lausanne en Grèce et en Turquie. AFEBalk. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11s6b