Migrations, réfugiés, crises humanitaires en Europe du Sud-Est – dialogue avec Pamela Ballinger

Le département Global de l’Institut Convergences Migrations et le CETOBaC (EHESS) vous invitent à une table ronde le lundi 22 avril de 9h30 à 12h30 sur le Campus Condorcet (bâtiment Recherche sud, 1er étage, salle 1.023).

Aux côtés de Pamela Ballinger, chercheuse invitée de l’EHESS, interviendront:

Marie Levant (École française de Rome, ICM)

Elif Becan (Collège de France, CETOBaC, ICM)

Xavier Bougarel (CNRS, CETOBaC)

L’EHESS a l’honneur d’accueillir cette année l’historienne Pamela Ballinger. Forte d’une formation en anthropologie et en histoire obtenue aux universités de Stanford, de Cambridge et de Johns Hopkins, Pamela occupe depuis 2011 la chaire Fred Cuny en Histoire des droits humains au Département d’Histoire de l’Université du Michigan. Son travail de recherche, toujours innovant, transcende plusieurs disciplines (histoire, anthropologie), aborde diverses thématiques (droits de la personne, migrations et déplacements forcés, fascisme et empire, colonisation et décolonisation, études maritimes et des cultures matérielles) et s’étend sur plusieurs aires culturelles (Italie, Balkans, Méditerranée), offrant ainsi une perspective stimulante pour des publics variés.

Afin de valoriser pleinement sa présence à Paris, nous avons le plaisir d’organiser cette rencontre centrée sur l’un des nombreux aspects du travail de Pamela Ballinger : la question des migrations et des réfugiés dans l’Europe post-ottomane. Cette initiative prendra la forme d’une table-ronde où plusieurs chercheur.e.s seront invité.e.s à interroger le travail de Pamela (notamment son ouvrage récent, The World Refugees Made: Decolonization and the Foundation of Postwar Italy, publié par Cornell University Press en 2020) à l’aune de leurs propres recherches.



Citer ce billet
AFEBALK (2024, 15 avril). Migrations, réfugiés, crises humanitaires en Europe du Sud-Est – dialogue avec Pamela Ballinger. AFEBalk. Consulté le 31 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w810