EFA- Appel à communication – Call for papers- Les nouvelles vies des divinités grecques en Europe

Les nouvelles vies des divinités grecques en Europe : Figurations textuelles et visuelles du XIVe au XXe siècle

Dates : Vendredi 15 novembre 2024

Lieu: École française d’Athènes

Organisé par le projet ERC AGRELITA et l’École française d’Athènes (EFA)

Deadline for submission: 15 mai 2024

Contact : catherine-bougassas@orange.fr | catherine.gaullier-bougassas@unicaen.fr

Download the call for papers (EN) | Télécharger l’appel (FR) 

Dans son ouvrage célèbre, La survivance des dieux antiques, 1939, Jean Seznec a démontré que la connaissance des dieux grecs n’a pas disparu durant le Moyen Âge et ainsi mis en question l’opposition souvent tracée entre Moyen Âge et Renaissance en Europe occidentale : « L’Antiquité païenne, loin de « re-naître » dans l’Italie du XVe siècle, avait survécu dans la culture et dans l’art médiéval ; les dieux eux-mêmes ne ressuscitent pas ; car jamais ils n’ont disparu de la mémoire et de l’imagination des hommes[1]. » Il a étudié comment au Moyen Âge, les dieux grecs, qui portent alors souvent leurs noms latins, ont survécu grâce aux idées qu’ils ont incarnées et grâce à trois grandes lignes d’interprétation, en grande partie hérités de l’Antiquité – l’explication évhémériste, l’explication physique et astrologique, l’explication allégorique, morale et religieuse. Il a aussi analysé comment, dans le même temps, leurs formes se sont transformées, avec des métamorphoses étonnantes, puis un retour à l’antique à la Renaissance. Dans la littérature latine, de nouveaux ouvrages mythographiques ont en effet été écrits du Ve au XIIIe siècle, à commencer par ceux de Fulgence et des trois mythographes du Vatican, et à partir du début du XIVe siècle, les évocations des divinités païennes se multiplient, tant dans des ouvrages latins, l’Africa de Pétrarque, les Genealogie deorum gentilium de Boccace ou le De formis figurisque deorum de Pierre Bersuire, que des œuvres écrites dans les langues romanes. Les divinités païennes grecques ou gréco-latines entrent alors dans des univers textuels divers, des histoires universelles et des chroniques nombreuses, des traductions, des œuvres historico-romanesques, des romans, des ouvrages didactiques au contenu divers, des œuvres poétiques, des épopées, de nouvelles traductions des textes antiques, des livres d’emblèmes, des traités mythographiques, des traités spécifiquement consacrés aux dieux antiques… Ces divinités païennes sont dans le même temps aussi présentes dans les textes byzantins et post-byzantins.

–> Lire la suite

Publication

Les articles issus des contributions seront publiés chez Brepols dans la collection « Recherches sur les Réceptions de l’Antiquité ».

Modalités

Les propositions (titre et résumé de 200-300 mots)sont à adresser avant le 15 mai 2024 à Catherine Gaullier-Bougassas aux adresses suivantes :

catherine-bougassas@orange.fr & catherine.gaullier-bougassas@unicaen.fr



Citer ce billet
AFEBALK (2024, 25 février). EFA- Appel à communication – Call for papers- Les nouvelles vies des divinités grecques en Europe. AFEBalk. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vwio