Séminaire Controverses balkaniques. L’Europe du Sud-Est au prisme des débats en sciences sociales (XIXe-XXIe siècle)

animé par Nathalie Clayer (CNRS-EHESS, CETOBaC) et Fabio Giomi (CNRS, CETOBaC)
Bâtiment EHESS-Condorcet
EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
Salle A602
annuel / bimensuel (2e/4e), mardi 14:30-16:30
du 24 octobre 2023 au 28 mai 2024

Depuis leur graduelle institutionnalisation, les études balkaniques ont été traversées, comme tout champ d’étude, par des discussions savantes, parfois virulentes.  Relevant de disciplines fort différentes – histoire, géographie, ethnologie, sociologie, anthropologie pour ne citer que les principales – les études s’intéressant à l’Europe du Sud-Est ont été une arène dans laquelle les chercheur·e·s se sont livré·e·s, entre eux et parfois avec les autres professionnel·le·s de la production symbolique (journalistes, politicien·ne·s, figures religieuses notamment), à des controverses, faisant souvent appel à différentes visions du monde social. Dans ce séminaire, nous reviendrons sur ces débats qui ont pu porter sur la question des origines et des limites des groupes humains (nation, communauté religieuse, classe sociale), de la façon dont les configurations politiques et institutionnelles (empires/Etats-nations, autoritarismes, socialisme réel) doivent être interprétées et jugées, ou encore sur la pertinence de certains concepts et catégories (« arriération », « empire », « orientalisme », « agentivité », « race », « société civile », « colonialisme », « bourgeoisie », etc.) dans le cas balkanique.

Les séances seront structurées autour de la lecture et l’analyse de textes, deux ou plus, qui soutiennent publiquement des arguments contradictoires dans l’interprétation d’un phénomène donné, tant au sein de l’arène des sciences sociales que dans leurs débordements éventuels dans l’arène politique. On s’intéressera aux contextes de production, aux stratégies argumentatives, ainsi qu’au destin de ces controverses, jusqu’à leur résolution, clôture, abandon ou transformation. Le postulat de cette réflexion collective est qu’une anatomie fine des moments de dissensus en sciences sociales possède un pouvoir heuristique pour comprendre non seulement l’organisation de la communauté scientifique, mais aussi du monde social plus en général.

 



Citer ce billet
AFEBALK (2023, 11 octobre). Séminaire Controverses balkaniques. L’Europe du Sud-Est au prisme des débats en sciences sociales (XIXe-XXIe siècle). AFEBalk. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aocb