Catherine Roth, Naturaliser la montagne ? Le Club Carpatique Transylvain, XIXe – XXIe siècles, Rennes, PU Rennes (528 p., 28,00€)

Naturaliser la montagne ?

Le projet de cette étude est double : 1) retracer la passionnante histoire de la montagne dans les Carpates, des premiers alpinistes aux mutations sportives et identitaires du Club Carpatique Transylvain ou de ses avatars, jusqu’à l’immédiat contemporain ; 2) montrer comment la création du club en 1880, par la minorité allemande des Saxons de Transylvanie, s’adosse secrètement à un processus de naturalisation sociale. Par d’habiles métaphores et sous-entendus, il s’agit de faire passer les institutions humaines pour des phénomènes naturels aussi incontestables qu’une chaîne de montagne. C’est au décryptage de cette illusion qu’est consacré Naturaliser la montagne ? Sous ce titre étonnant et paradoxal, l’ouvrage s’inscrit dans l’entreprise d’élucidation critique que l’auteur a commencée dans La Nation entre les lignes (PUR, 2022). D’un livre à l’autre, par-delà leur objet propre, s’éclairent et se démystifient ainsi les processus souterrains par lesquels se forge une identité collective.

avec le soutien de l’Université de Haute-Alsace, de l’ANR au titre du Programme Investissements d’Avenir – Centre de compétences transfrontalières NovaTris (ANR-11-IDFI-0005), de l’IUT de Mulhouse et du CRESAT, UR 3436



Citer ce billet
AFEBALK (2022, 1 décembre). Catherine Roth, Naturaliser la montagne ? Le Club Carpatique Transylvain, XIXe – XXIe siècles, Rennes, PU Rennes (528 p., 28,00€). AFEBalk. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aoag