Balkanologie. Revue d’études interdisciplinaires

IMPORTANT: La date limite est prolongée jusqu’au 31 mai 2020

Numéro thématique 2021/2 – Enjeux environnementaux dans les Balkans contemporains  (english below)

La question environnementale émerge dans les pays industrialisés à partir des années 1960 comme prise de conscience des limites de la planète face à la croissance économique. D’abord traitée comme enjeu sectoriel de politiques publiques nationales, elle devient, à partir des années 1970, un objet de coordination internationale gouvernementale (Stockholm en 1972, Rio en 1992) et de la société civile (multiplication des ONGs d’environnement : WWF (1961), Friend of the Earth (1970), Geenpeace (1971), etc.). Intégrée à la fin des années 1980 à la pensée du développement, sous le vocable de « développement durable » (Rapport Bruntland, 1986), elle s’est précisée et déclinée en différents régimes de résolution (climat, biodiversité, ressources, pollutions, etc.). Aujourd’hui, les enjeux environnementaux structurent de nouvelles formes de gouvernementalité, qui relient situations locales et enjeux planétaires, ouvrant de nouveaux espaces de régulation, de normalisation, mais aussi de conflictualité, de résistance, engageant de nouveaux modes d’agir, de se coordonner ou de se déterminer de manière individuelle ou collective.

Les Balkans contemporains forment une région particulière à cet égard. La spécificité de la région est liée à son histoire contemporaine : dissolution des Empires aux XIX e et XX e siècles, création relativement tardive d’États-nations, chocs violents des deux Guerres mondiales, expériences du communisme après 1945, régimes militaires et civils en Turquie ou en Grèce, trajectoires de transition vers l’économie de marché et la démocratie marquées par des guerres civiles et des conflits ethno-territoriaux. Du point de vue de la constitution de la question environnementale, nous sommes donc en présence d’une multiplicité de situations et d’un fractionnement extrême des contextes. La convergence politique et normative de l’Europe du Sud-Est vers l’acquis communautaire porté par l’Union Européenne, constitue aujourd’hui un horizon important de (re)formulation des enjeux environnementaux. Mais il n’est pas le seul.

La revue Balkanologie se propose de consacrer un numéro thématique à large spectre disciplinaire (histoire, histoire des idées, sociologie, anthropologie, économie politique, gestion, sciences politiques, etc.) pour contribuer à une réflexion sur la constitution et l’évolution des enjeux environnementaux dans l’espace du Sud-Est européen contemporain. Cet appel est donc ouvert à des études de cas d’approches théoriques ou méthodologiques variées. Celles-ci pourront s’inscrire dans le très contemporain mais aussi éclairer des questionnements actuels dans une perspective de plus longue durée ; être organisées par un type d’échelle territoriale ou encore examiner les interactions entre plusieurs niveaux d’action ; mettre l’accent sur des dynamiques sociales et collectives ou sur des profils individuels, des stratégies d’acteurs.

Ce numéro est susceptible d’accueillir des contributions portant sur les sous-axes suivants :
– industries lourdes et extractives (mines, gravières, sables, pétrochimie, etc.), énergie ;
– agriculture et alimentation, foresterie ;
– protection et gestion des espaces naturels ;
– aménagement du territoire, développement urbain ;
– pollutions et santé publique ;
– …

Il pourra aborder ces enjeux sous l’angle :
– de l’histoire environnementale, en incluant les particularités de cette question dans les régimes communistes et post-communistes ;
– des idées politiques, des discours, et de l’émergence de l’écologie politique dans les nouvelles démocraties ;
– des acteurs (militants, intellectuels, figures politiques, experts..), des stratégies et formats de l’action collective environnementale, des conflits et des rapports de forces ;
– des politiques publiques, à différentes échelles, en proposant une analyse critique des modes de gestion environnementales et de leur effectivité ;
– des pratiques individuelles (alimentation, santé, etc.), des constructions d’identités et modes de subjectivation ;
– …

Pays concernés : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Grèce, Kosovo, Macédoine du Nord, Moldavie, Monténégro, Serbie, Slovénie, Roumanie, Turquie.

Soumission des propositions

Les propositions de contributions (articles) — en langue française ou anglaise — doivent être envoyées par courriel à Isabelle Depret (isdepret@gmail.com), François Lerin (francois.lerin@posteo.net), Claire Bernard-Mongin (clr.bernard@gmail.com), coordinateurs
du numéro, d’ici le 31 mai 2020 au plus tard.

Elles comporteront le titre, un résumé (500 mots maximum), cinq mots-clés, une brève notice bio-bibliographique et les informations de contact de l’auteur. Les auteurs seront informés de la sélection des propositions par les coordinateurs par courriel en juillet 2020.

Les auteurs dont les propositions seront retenues devront remettre leur article au 15 décembre 2020 dernier délai. Les articles seront ensuite soumis à une relecture. Les auteurs auront alors un mois pour intégrer les commentaires, critiques et suggestions.

Dans le sillage de la publication du numéro thématique, la réalisation d’une journée d’étude est envisagée. La publication est prévue au second semestre 2021.

Balkanologie. Revue d’études interdisciplinaires est hébergée sur OpenEdition.org. Tous les numéros parus y sont disponibles en texte intégral, du volume I (1997) au volume XIV (2012). https://journals.openedition.org/balkanologie/ ISSN électronique 1965-0582 Balkanologie. Revue d’études interdisciplinaires Association française d’études sur les Balkans – AFEBalk

———

Call for papers

IMPORTANT: Deadline is extended to May 31, 2020

Thematic issue 2021/2 Environmental Issues in the Contemporary Balkans

The environmental issue emerged in industrialized countries from the 1960s onwards as an awareness of the planet’s limits in the face of economic growth. Initially dealt with as a sectoral issue of national public policies, it became from the 1970s onwards, an issue for international coordination by governments (Stockholm in 1972, Rio in 1992) and civil society (multiplication of environmental NGOs: WWF (1961), Friend of the Earth (1970), Geenpeace (1971), etc.). Integrated at the end of the 1980s into development thinking, under the term “sustainable development” (Bruntland Report, 1986), it became more precise
and was broken down into different resolution regimes (climate, biodiversity, resources, pollution, etc.).Today, environmental issues are shaping new forms of governmentality, linking local situations and global issues, opening up new areas of regulation and standardization. They also trigger conflicts and resistances, leading to new modes of action, coordination and individual or collective identifications.

In this respect, the Balkans constitute a specific area, especially in view of its contemporary history : the dissolution of empires in the 19th and 20th centuries, the relatively “late” creation of Nation-States, the violent trauma of the two World Wars, the experiences of communism after 1945, alternating military and civil regimes in Turkey and Greece, transition paths towards amarket economy and liberal democracy, sometimes marked by civil wars and ethno-territorial conflicts. As regards the constitution of the “environmental question”, we are therefore faced with a multiplicity of situations and an extreme fractioning of contexts. From a legal and political point of view, the convergence of South-Eastern Europe towards the “acquis communautaire” conveyed by the European Union constitutes today an important horizon of (re)formulation of the environmental issues. But it is not the only one.

The journal Balkanologie proposes to devote a thematic issue, open to a broad disciplinary spectrum (history, history of ideas, sociology, anthropology, economic-political, management, political science, etc.) to contribute to a reflection on the constitution and evolution of environmental issues in the contemporary South-East European region.
This call for articles is therefore open to case studies of various theoretical or methodological approaches. These may be of a very contemporary nature, but may also shed light on current issues in a longer-term perspective; they may focus on a specific territorial scale
or examine the interactions between several levels of action; emphasize collective dynamics or individual profiles and strategies of actors.

This issue is likely to receive contributions on the following sub-axes:
– heavy and extractive industries (mining, gravel pits, sands, petrochemicals, etc.), energy;
– agriculture and food, forestry;
– protection and management of natural areas;
– land use planning, urban development;
– pollution and public health;
– etc.

Authors are invited to approach these issues from the angle of:
– environmental history – including the specificities of the issue during communist and post-communist times;
– political ideas, discourses, and the emergence of political ecology in new democracies;
– actors (activists, intellectuals, political figures, experts, etc.), strategies and formats of collective environmental action, conflicts and power relations;
– public policies, at different scales, by proposing a critical analysis of environmental management methods and their effectiveness;
– individual practices (food, health, etc.), construction of personal identities and modes of subjectivation;
– etc.

Countries concerned: Albania, Bosnia and Herzegovina, Bulgaria, Cyprus, Croatia, Greece, Kosovo, Northern Macedonia, Moldova, Montenegro, Serbia, Slovenia, Romania, Turkey.

Submission of proposals

Abstracts — in English or French — must be sent by May 31, 2020 to Isabelle Depret (isdepret@gmail.com), François Lerin (francois.lerin@posteo.net) et Claire Bernard-Mongin
(clr.bernard@gmail.com), guest editors. The proposals shall include a title, a summary (maximum 500 words), five keywords, a brief bio-bibliographic note and a contact information. Authors will be informed of the selection of proposals by the editors by e-mail in July 2020. Deadline for full article submission is 15 December 2020. All articles will be anonymously reviewed. Authors will have one month to integrate editorial comments and suggestions. Publication is scheduled for the second semester of 2021.

Balkanologie. Revue d’études interdisciplinaires is hosted on openedition.org. All previous issues are available full-text, from volume I (1997) to volume XIV (2012). https://journals.openedition.org/balkanologie/ ISSN 1965-0582 (Online)



Citer ce billet
AFEBALK (2020, 10 mars). Balkanologie. Revue d’études interdisciplinaires. AFEBalk. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ao7o