Appel à candidatures, Recrutement 2020 – Postes de membre de l’École française d’Athènes

Date limite d’envoi des candidatures : le 1er février 2020. 
L’École française d’Athènes est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel placé sous l’autorité du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Elle a son siège à Athènes.
Elle a pour mission fondamentale de développer la recherche et la formation à la recherche dans toutes les disciplines se rapportant à la Grèce antique, byzantine, moderne et contemporaine. A ce titre, elle est un centre de recherche en sciences humaines et sociales sur le monde hellénique et balkanique.

L’École française d’Athènes accueille des membres scientifiques nommés par le directeur de l’École pour une année renouvelable trois fois maximum, sur proposition du conseil scientifique de l’École après avis d’une commission d’admission.

Ils sont recrutés parmi:
1° Les doctorants ;
2° Les titulaires d’un diplôme national de niveau égal ou supérieur au doctorat ;
3° Les maîtres de conférences ou personnels assimilés en application de l’article 6 du décret du 16 janvier 1992 ;
4° Les personnes qui justifient de titres ou diplômes universitaires ou scientifiques étrangers jugés équivalents par la commission d’admission.
Les membres ont vocation à être associés aux programmes de recherche de l’École. Ils peuvent également poursuivre une recherche personnelle. Au cours de leur séjour ils remettent un mémoire inédit en rapport avec leur projet de recherche qui est examiné par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Les membres doivent en outre adresser au directeur de l’école, chaque année, un rapport sur leurs travaux.

Pour l’année 2020-2021, dix postes de membre de l’École française d’Athènes seront vacants ou susceptibles d’être vacants à compter du 1er septembre 2020. Pour tous renseignements concernant les épreuves du concours, et en particulier leur nature et leur déroulement, les candidats pourront consulter le site de l’École française d’Athènes sur cette page : Épreuves du concours.

Les membres non fonctionnaires perçoivent le traitement en vigueur pour un professeur agrégé de classe normale au 1er échelon. Les membres fonctionnaires dont l’indice de rémunération en métropole est supérieur à la rémunération de base ci-dessus précisée reçoivent le traitement correspondant à leur indice dans leur corps d’origine, sans pouvoir dépasser l’indice brut 590. Ces derniers sont placés en position de détachement. En outre, les membres perçoivent une indemnité de résidence et des majorations familiales s’il y a lieu. Ils sont tenus à une obligation de résidence en Grèce.