Pertes et requalifications de nationalités au prisme des trajectoires migratoires : une perspective transnationale sur l’Europe du premier vingtième siècle

30 novembre

Salle des Actes, ENS-Ulm, 45 rue d’Ulm

9h30: Accueil

10h – 10h45: Introduction par Patrick Weil (CNRS, Université Paris I – Panthéon-Sorbonne) 

11h – 12h30Les migrants face aux requalifications nationales

Modération: Aliénor Cadiot (EHESS, CRH)

Frank Caestecker (Universiteit Gent, CESSMIR): Cinq mille déchéances de la nationalité belge (1918-1960): comment des Belges de sang, Belges naturalisés, Belges par option, Belges retrouvés se retrouvaient comme apatrides et comment ils s’en sortaient

Emmanuel Szurek (EHESS, CETOBaC): Les “rapatriés de Smyrne”. Nationalisation du travail et migrations des ressortissants français de Turquie (1932-1938)

Discutante: Claire Zalc (CNRS, IHMC, EHESS)

14h – 15h30Politiques de la citoyenneté et catégorisation nationale

Modération: Elif Becan (EHESS, CETOBaC)

Corry Guttstadt (Universität Hamburg): Turkey’s Policy of Demographic Engineering and the Question of Citizenship

Michal Frankl (Akademie věd České republiky, MIA): From Citizens to Refugees. Revising Jewish Citizenship in Poland and Czechoslovakia, 1938-1939

Discutante: Nancy Green (EHESS, CRH)

15h45 -16h30: Conclusion par Catherine Gousseff (CNRS, CERCEC)