Archives de catégorie : Sociologie

Space, Place and Dwelling – Tirana Spring School 2018

Date: 19 March 2018 – 23 March 2018

Address: National Historical Museum of Albania, Sheshi Skënderbej 1, 1000 Tirana.

The Tirana Spring School will be organised by NISIS in collaboration with IISMM/EHESS, CNMS (Marburg University), CSIC, and IAKSA (Instituti i Antropologjisë Kulturore dhe Studimit të Artit, ASA) , and will take place at the National Historical Museum of Albaniain Tirana. 

Space, Place and Dwelling is the theme of the Spring School to be held in Tirana, Albania, in March 2018. Spatiality is an underrated but very fundamental aspect of religious practice and religious reasoning. According to Tweed (2006), religious practice comes down to basically two forces: crossing and dwelling. Terrestrial crossing refers to physical movement, such as pilgrimage, certain spatial rituals, and spiritual travel indicating a movement across time and place. Corporeal crossing refers not only to the religious understanding of life cycles and modes of temporality, but also to the embodied limits and constraints in life and the concomitant registers of meaning provided by religion to confront them. Cosmic crossing refers to transcendental dynamics of boundaries, and to the religious language that provides meaning to crossing.  We could also think of movement that is not religiously inspired but may well impact on notions of religion. Migration, displacement, or refugees for religious reasons.

Continuer la lecture de Space, Place and Dwelling – Tirana Spring School 2018

Albanie. Ethnologie française. 2017/2 N°166. (24€)

À partir de la fin du XVIIIe siècle, le recul progressif de l’Empire ottoman notamment dans les territoires habités par les Albanais dans les Balkans et la création d’États nationaux (Grèce, Serbie, Roumanie, Bulgarie) ont deux conséquences majeures pour le développement de l’ethnologie albanaise : d’une part, l’idéologie nationale se diffuse dans les milieux intellectuels et incite certains écrivains et érudits à se lancer dans la collecte de « folklore » ; d’autre part les grandes lignes du mythe d’origine de la nation (autochtonie, descendance pélasgique ou illyrienne, résistance à l’envahisseur ottoman, etc.) se mettent en place.

Au lendemain de la prise de pouvoir par les communistes, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la discipline devient un instrument au service du parti : les ethnologues sont sollicités à la fois pour légitimer scientifiquement la vision de l’histoire de la nation portée par le parti et pour modeler la « culture populaire ». Il faut attendre le début des années 2000 pour assister à une renaissance significative grâce au recrutement de jeunes chercheurs. C’est aux travaux de ceux-ci que cette livraison est consacrée.

Continuer la lecture de Albanie. Ethnologie française. 2017/2 N°166. (24€)

The Politics of Islam in Europe and North America

 

Deadline for abstracts: 30 November 2017

Place: Paris, 27-28 June 2018

The politics of Islam in Europe and North America has become critically important across political science and related disciplines. The Project on Middle East Political Science (POMEPS) and the Centre de recherches internationales (CERI) Sciences Po, Paris invite proposals for short papers exploring questions related to the politics of Islam in Europe and North America for a workshop to be held in Paris on June 27-28, 2018.

Continuer la lecture de The Politics of Islam in Europe and North America

Cécile Jouhanneau, Sortir de la guerre en Bosnie-Herzégovine. Une sociologie politique du témoignage et de la civilité, Paris, Karthala, 2016 (384 p., 28 €)

 

Pour comprendre les dynamiques sociales et politiques à l’œuvre au sortir d’un conflit, cet ouvrage prend pour objet les mémoires de la guerre de 1992-1995 en Bosnie-Herzégovine. Dans une démarche de sociologie politique, l’auteure y explore les conditions sociales de l’expression des souvenirs de la détention en camps entre 1992 et 2010. Que nous apprennent-elles sur une société qui a connu des transformations aussi profondes que celles liées à la violente désintégration de la Yougoslavie socialiste ?

Continuer la lecture de Cécile Jouhanneau, Sortir de la guerre en Bosnie-Herzégovine. Une sociologie politique du témoignage et de la civilité, Paris, Karthala, 2016 (384 p., 28 €)

Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques / Graduate seminar in Turkish, Ottoman, Balkan and Central Asian Studies (CETOBAC, EHESS)

L’objectif du séminaire est de se familiariser avec les différents répertoires disciplinaires (anthropologie et ethnologie, études littéraires, géographie, histoire, philosophie, linguistique, musicologie, science politique, sociologie) ainsi qu’avec les principaux outils mis en œuvre dans ce qu’il est convenu d’appeler les « études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques ».

Suivre des itinéraires nous permet d’indexer les objets, catégories, terrains, espaces et temps auxquels ces « aires » font référence. Mais ce faisant ni la fréquentation d’une collectivité linguistique ou d’un corpus documentaire, ni la délimitation d’un groupe ethnique ou d’une cité nationale ne doivent circonscrire notre champ d’expérience scientifique. Il nous incombe aussi de prendre part à des débats, qu’ils soient propres à une aire ou transversaux à elle. Bref, nos savoirs situés doivent être combinés à des opérateurs de généralisation.

Continuer la lecture de Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques / Graduate seminar in Turkish, Ottoman, Balkan and Central Asian Studies (CETOBAC, EHESS)

Les sociétés sud-est européennes des XIXe-XXIe siècles au prisme des trajectoires individuelles (CETOBAC, EHESS)

Dans quelle mesure l’approche biographique et l’analyse des trajectoires individuelles nous permettent-elles de reconsidérer le passage de l’Empire aux États-nations dans le Sud-Est européen et plus largement l’évolution des sociétés sud-est européennes (Turquie comprise) aux XIXe et XXe siècles ?

Continuer la lecture de Les sociétés sud-est européennes des XIXe-XXIe siècles au prisme des trajectoires individuelles (CETOBAC, EHESS)